Catégories

Les catégories de polars :

Whodunit ? : qui l’a fait ? En anglais, qui est le coupable ? C’est le genre originel du polar, qui a donné naissance à des personnages mythiques de la littérature policière. Du policier au détective, en passant par l’enquêteur d’assurance, on assiste médusés à la résolution minutieuse d’un meurtre ; Ce genre ne sera jamais démodé.


Suspense : de furieux page turners impossibles à poser avant la toute dernière page, le récit à suspense vous fera passer des nuits blanches. Ici, le personnage principal est souvent quelqu'un à qui nous pouvons nous identifier, Monsieur ou Madame tout-le-monde. Le sous-genre le plus courant est notamment le thriller psychologique. Les maîtres du genre sont souvent américains ou britanniques (Harlan Coben, Lisa Unger, Robert Crais...).

Roman noir : le roman noir délaisse le mystère et  privilégie surtout la dureté des rapports humains et les ambiances glauques. Rarement de happy end dans un roman noir. Mais la dure réalité de la vie disséquée par des maîtres du genre: David Goodis, Jean-Patrick Manchette, George Pelecanos, John Burdett, Arnaldur Indridason

Sanglant : pour les amateurs d’hémoglobine et de scènes crues, le thriller sanglant ne fait pas dans la dentelle; On y retrouve notamment le serial killer thriller, ou le polar "tarantinesque". Il faut avoir l'estomac bien accroché pour lire ces thrillers éprouvants.

Thriller politique : un genre explosif qui vit avec son temps, qui aborde les enjeux critiques de notre époque: arcanes de la financemagouilles politiques, manipulations génétiquesterrorisme international... J'inclus dans ce genre le roman d'espionnage,  et le roman "paranoïaque": théorie du complot, machination politique.

Décalé : oui le polar peut aussi faire rire, ou … mourir de rire. Le déjanté et le bizarre sont souvent à l’honneur dans ce genre. De même que l’humour noir, parfois très noir.

Historique: Découvrir ou bien revisiter le passé à travers des polars historiques passionnants, faire connaissance avec les premiers tueurs en série de l'histoire, ou enfin plonger dans des thrillers ésotériques palpitants.

Bien évidemment, ces catégories ne sont pas étanches, et un même roman pourrait être classé dans plusieurs catégories, par exemple « Les quatre coins de la nuit » de Craig Holden est aussi bien un roman noir qu’un récit à suspense, ou encore un Whodunit.