mercredi 23 juillet 2014

Histoire d’os, de Donald Westlake


Le très regretté Donald Westlake au sommet de son art ! Le personnage de John Dortmunder est peut-être une des créations les plus hilarantes du roman noir. Et Histoire d’os est un véritable feu d’artifice d’action, de suspense, et d’humour. Le spécialiste du hold-up impossible et ses habituels complices sont tombés sur un os. Pas n'importe lequel toutefois, puisqu'il s'agit du fémur d'une jeune martyre du XIIIe siècle qui fut canonisée par l'Eglise. La relique est convoitée par deux pays rivaux: la Tsergovie et le Votskojek. Celui qui pourra la produire sera admis à siéger à l'ONU. Chargé de récupérer l'os pour le compte de la Tsergovie, Dortmunder passe à l'action.

Ça part dans tous les sens, c'est bien écrit, Donald Westlake nous entraîne dans un tourbillon d’aventures hilarantes, drolissimes et surtout complètement déjantées. Sauve-qui-peut ! Et de formidables heures de lecture en perspective. 

Donald Westlake a également écrit sous le pseudonyme de Richard Stark des thrillers extraordinaires, notamment le monumental Firebreak que je vous recommande vivement, dans la lignée des films Braquages à l'italienne et Ocean's Eleven. 

Donald Westlake, Histoire d’os, Rivages, 480 pages, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean Esch, sorti en 1996 (Etats-Unis et France)