Qui suis-je ?

Les conseils polars de Pietro


Je suis heureux et fier de vous présenter mon site dédié au polar, au sens large du terme. Car ce genre englobe plein de sous-genres, du whodunit (qui est le coupable?) au thriller d’espionnage, en passant par le roman noir. Et derrière tous ces livres, il y a bien sûr les écrivains qui les produisent. Ce site est donc également, et surtout un hommage à l’imagination, et à la créativité de ces hommes, de par le monde. Oui, le polar est un genre universel, une vraie multinationale du crime.
Cela fait 20 ans que je lis des polars, c’est une vraie passion, je dois en être à plus de 2000 livres lus. Le but de ce blog est de vous présenter régulièrement (enfin je vais essayer!) mes lectures du moment, mes coups de coeur. J'ai choisi de ne pas parler des déceptions, des polars qui ne m'ont pas plu. 

Bien sûr, c’est une sélection purement subjective, et le roman policier est un genre très dynamique. Chaque année plus de 1000 polars sont édités, il est bien évidemment impossible de tout lire, je suis certainement passé à côté de pépites… N'hésitez pas à me le faire savoir! 


Ensuite, ce blog fait la part belle aux auteurs américains, français, et scandinaves. J’ai quand même essayé d’être le plus « global » possible, car chaque pays possède ses propres talents. BelgiqueCubaIndeIrlandeItalie...

  
Sans prétention aucune, j’ai choisi de vous présenter les 7 catégories de polars qui existent actuellement. La rubrique des tops, dont les indispensables, vous permet d'aller à l'essentiel et de constituer des listes à lire. Les guides polars de Pietro vous permettent également d'accéder à des informations clés sur des livres cultes. Le meilleur du polar en seulement quelques articles. 

Les catégories de polars:

Whodunit ? : qui l’a fait ? En anglais, qui est le coupable ? C’est le genre originel du polar, qui a donné naissance à des personnages mythiques de la littérature policière. Du policier au détective, en passant par l’enquêteur d’assurance, on assiste médusés à la résolution minutieuse d’un meurtre ; Ce genre ne sera jamais démodé.


Suspense : de furieux page turners impossibles à poser avant la toute dernière page, le récit à suspense vous fera passer des nuits blanches. Ici, le personnage principal est souvent quelqu'un à qui nous pouvons nous identifier, Monsieur ou Madame tout-le-monde. Le sous-genre le plus courant est notamment le thriller psychologique. Les maîtres du genre sont souvent américains ou britanniques (Harlan CobenLisa UngerRobert Crais...).

Roman noir : le roman noir délaisse le mystère et  privilégie surtout la dureté des rapports humains et les ambiances glauques. Rarement de happy end dans un roman noir. Mais la dure réalité de la vie disséquée par des maîtres du genre: David GoodisJean-Patrick ManchetteGeorge PelecanosJohn BurdettArnaldur Indridason

Sanglant : pour les amateurs d’hémoglobine et de scènes crues, le thriller sanglant ne fait pas dans la dentelle; On y retrouve notamment le serial killer thriller, ou le polar "tarantinesque". Il faut avoir l'estomac bien accroché pour lire ces thrillers éprouvants.

Thriller politique : un genre explosif qui vit avec son temps, qui aborde les enjeux critiques de notre époque: arcanes de la financemagouilles politiques, manipulations génétiquesterrorisme international... J'inclus dans ce genre le roman d'espionnage,  et le roman "paranoïaque": théorie du complot, machination politique.

Décalé : oui le polar peut aussi faire rire, ou … mourir de rire. Le déjanté et le bizarre sont souvent à l’honneur dans ce genre. De même que l’humour noir, parfois très noir. J'inclus également dans cette catégorie le thriller d'anticipation, le polar science-fiction.

Historique: Découvrir ou bien revisiter le passé à travers des polars historiques passionnants, faire connaissance avec les premiers tueurs en série de l'histoire, ou enfin plonger dans des thrillers ésotériques palpitants.


Bien évidemment, ces catégories ne sont pas étanches, et un même roman pourrait être classé dans plusieurs catégories, par exemple « Les quatre coins de la nuit » de Craig Holden est aussi bien un roman noir qu’un récit à suspense, ou encore un Whodunit. J'ai choisi de le classer dans la catégorie Roman noir, qui prédomine sur les autres. 

Autre exemple: Nocturne pour instruments divers peut être considéré comme un polar fantastique, donc décalé, mais j'ai choisi de le classer dans la catégorie Sanglant, car l'horreur et le sanguignolent prédominent dans ce thriller. 

Le Guide polar de Pietro c'est quoi ?


2 guidesLe Guide des 250 polars cultes, et le Guide des meilleurs polars de ces dernières années.

1) Le Guide du polar culte:

250 polars, tous parus pour la première fois en France avant le premier janvier 2016.

250 polars répartis sur 10 articles, et sélectionnés parmi plus de 2000 ouvrages lus, pour un tour complet du genre. Toutes les catégories du polar sont représentées: Enquête, roman noir, thriller, polar historique etc.. La crème de la crème, The Best of the Best, sur plus d'un siècle, du roman policier.

Une fiche par polar, qui présente de manière succincte le livre, avec un lien vers l'article d'origine, si vous souhaitez en savoir plus.


2) Le Guide des meilleurs polars de ces dernières années:

200 polars, parus pour la première fois en France à compter du premier janvier 2016

Une sélection pour vous des meilleurs polars du moment. Chaque année en France, ce sont plus de 1000 polars qui sont publiés. Difficile de choisir parmi une production de masse, souvent de très bonne qualité. J'espère que ce guide pourra vous aider à choisir plus facilement un roman policier, en fonction de vos goûts. 

Bonne lecture!

Pietro

Avertissement: ce blog est totalement apolitique, et n'a aucune vocation propagandiste. Il est possible que j'écrive des articles sur des polars implicitement ou explicitement engagés. Mais je resterai totalement neutre, je ne donnerai jamais mon avis sur une idéologie politique. Je donnerai mon avis sur la qualité de l'intrigue, la crédibilité romanesque des personnages, et le style d'écriture de l'auteur. Je peux être amené à décrire une idéologie politique, mais uniquement dans le but de résumer l'intrigue du roman. C'est tout et ça s'arrête là.