jeudi 17 juillet 2014

UNE FILLE COMME LES AUTRES

JACK KETCHUM

______________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par 

Benoît Domis
Folio
Poche 381 pages
Sélection Guide polar de Pietro
Première publication:

1989 (Etats-Unis) 
2007 (France) 
______________________________________

Un fait divers atroce, une histoire insoutenable

Lire Une fille comme les autres, c’est se confronter à l’intolérable, l’insoutenable, l’indicible. Si vous avez l’estomac bien accroché, lisez cet ovni littéraire, sinon passez votre chemin, l’expérience sera trop éprouvante. En effet, ce roman est basé sur un fait divers survenu à Indianapolis. En 1965, Sylvia Likens a été torturée et tuée par Gertrude Baniszewski et ses enfants. Le livre a d’ailleurs été adapté au cinéma dans un film titré The Girl Next Door. Lorsque j’ai terminé la lecture, j’étais dans un état émotif extrême, provoqué par la tension insupportable qui émane de ce récit de terreur pure.

Une fille comme les autres provoque à son lecteur de puissantes émotions, telles que la rage, la compassion, le dégoût, ou encore l’incrédulité. Et c’est ce qu’on demande à un écrivain, qu’il nous captive, et qu’il nous fasse passer par divers stades émotifs, qu’il nous surprenne, nous étonne; Jack Ketchum y parvient haut la main. 

Son écriture est très simple, directe, percutante, sauvage, sans pour autant tomber dans la caricature; pas de monde manichéen, avec d’un côté le bien et le mal, non juste la réalité brute, sordide. 
Un  roman sanglant, un thriller psychologique difficile à oublier qui hantera longtemps votre esprit.

Dans le même genre sur ce blog: