vendredi 6 mars 2015

LE TUEUR SE MEURT

JAMES SALLIS

_____________________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Christophe Mercier 
et Jeanne Guyon
Editions Rivages
Poche 288 pages
Sélection Guide polar de Pietro 
Première publication:
2011 (Etats-Unis) 2013 (France)
______________________________________________

Un très beau roman noir 


Résumer un roman de James Sallis est une gageure tant cet auteur atypique échappe complètement aux codes du genre; Une voix complètement à part dans le roman noir, notamment au niveau de la construction de ses histoires. Drive a été remarquablement adapté au cinéma (rare pour être noté d’ailleurs!), et  le film retranscrit parfaitement l’atmosphère sombre, envoûtante qui caractérise les romans de cet auteur. 

Le tueur se meurt est un véritable chef d’oeuvre, le meilleur roman de James Sallis à ce jour:  un roman très noir centré sur plusieurs personnages profondéments humains, dont l’auteur dissèque de manière mélancolique les pensées et les rêves: un tueur à gage en fin de vie, un flic surmené, et un garcon abandonné par ses parents qui vit seul dans la maison familiale; Des personnes normales, qui ont toutes subi une perte, un traumastisme, et qui sont engluées dans une ville étouffante, perdue dans le désert; Un décor de solitude et de désolation, qui incite à l’introspection, à la réflexion, mais aussi à la tragédie. Il y a bien sûr un scénario sous-jacent, une intrigue policière très subtile, prenante. Sallis n’oublie pas de captiver son lecteur de polar à énigme.

Le tueur se meurt est une sorte de polar philosophico-métaphysique, dont la mort est bien sûr le sujet de réflexion central, mais pas seulement; C’est plus précisément le côté éphémère de la vie qui ressort, rien ne dure, la stabilité et la sécurité ne sont que des leurres. Une fois cette donnée intégrée, quel sens donner à sa vie? Faut-il d’ailleurs lui en donner un? Et de quelle marge de manoeuve disposons-nous, dans une société technologique de plus en plus “formatée”, où tout va toujours plus vite? Les réponses nous appartiennent. 

En tout cas arrêtez-vous un moment, prenez le temps de vivre et de vous plonger dans la narration hypnotisante de l’auteur. Les mots de James Sallis vous toucheront, et sa perception de la réalité, qui se mêle étrangement aux rêves de ses personnages, ne pourra pas vous laisser perplexe. Un livre puissant, hypnotisant! un roman intelligent tout simplement.

Dans le même genre sur ce blog: