mardi 22 juillet 2014

LA FEMME DANS LE FRIGO

GUNNAR STAALESEN

__________________________________________

Traduit du norvégien par Elisabeth Tangen

Folio
Poche 320 pages
Sélection Guide polar de Pietro
Première publication:

1981 (Norvège et France)
__________________________________________


L’enquête la plus palpitante du célèbre privé norvégien Varg Veum


Mon auteur norvégien préféré!
Alors que le non moins connu Jo Nesbø écrit plutôt des thrillers noirs, Gunnar Staalesen s'affirme comme le Raymond Chandler norvégien avec son privé Varg Veum. Je prends énormément de plaisir à lire ses whodunits mettant en scène le très attachant Varg Veum, personnage désabusé, mélancolique, mais qui ne lâche rien quand il s’agit de réparer les injustices en ce bas monde.

Varg Veum se rend à Stavanger, port norvégien étrange transformé par l'or noir. Au programme, un port morne plongé dans la grisaille, des hommes et des femmes employés sur les plates-formes pétrolières du large, et des hélicoptères qui  tournent parfois comme des brindilles avant de s'écraser. Une mère d'une soixantaine d'années l'a chargé de retrouver son fils, disparu du jour au lendemain. Un garçon sans histoires. La logeuse confirme. L'appartement est vide. Aucune trace de désordre... À un détail près : dans le frigo, le corps sans tête d'une femme... et une enquête pleine de rebondissements qui s’ensuit.

La force de Staalesen, c’est qu’on a l’impression que ses personnages vont sortir du livre tant ils semblent vrais! Sens de l'intrigue, atmosphère sombre d'un port nordique, tout est ici subtilement et efficacement contrôlé. C'est vraiment du grand art. Je recommande toute la série.  

Dans le même genre sur le blog: