lundi 21 juillet 2014

Pars vite et reviens tard, de Fred Vargas


Fred Vargas est une écrivaine à part qui fait preuve d’une très grande inventivité. Ses polars, mettant en scène le désormais célèbre commissaire Adamsberg, sont vraiment passionnants, intelligents, érudits et surtout très novateurs. Pars vite et reviens tard fait partie des enquêtes les plus originales menées par Adamsberg: celui-ci doit trouver rapidement la signification  de signes étranges, tracés à la peinture noire sur des portes d'appartements, dans des immeubles parisiens. Une sorte de grand 4 inversé, muni de deux barres sur la branche basse. En dessous, trois lettres : CTL. 

A première vue, on pourrait croire à l'œuvre d'un tagueur un peu tordu. Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourde, un relent maléfique. 

Une formidable enquête pleine de rebondissements, de dialogues jubilatoires, et de personnages originaux. Et surtout une atmosphère très spéciale se dégage de ce roman, on a l'impression d'évoluer dans un Paris hors du temps. Et franchement je n'exagère pas en disant que Le commissaire Adamsberg est certainement l'une des plus belle créations du roman policier  contemporain. Un personnage atypique, mais si humain; Que du bonheur ! 

Fred Vargas, Pars vite et reviens tard, J'ai lu, 346 pages, sorti en 2001.