mercredi 16 juillet 2014

SOUS LA MENACE

REGGIE NADELSON

__________________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean Esch
Le Livre de Poche 
412 pages
Sélection Guide polar de Pietro
Première publication:

2004 (Etats-Unis) 
2005 (France) 
__________________________________________



Des enfants disparaissent dans le New-York post-11 septembre

Le héros de ce roman s'appelle Artie Cohen, et c'est un flic juif d'origine russe, qui enquête sur la disparition de son filleul, dans un New-York traumatisé par les attentats du 11 septembre 2001. Car c'est la description de New-York, 18 mois après les attentats, qui représente le principal intérêt de ce fabuleux roman, outre l'intrigue policière parfaitement menée. Reggie Nadelson s'en prend ouvertement à l'administration Bush (le roman a été écrit en 2003, avant le début de la guerre en Irak), qui exploite sans vergogne les attentats du 11 septembre, et la peur des gens, pour faire passer des lois permettant de contrôler la population (le fameux Patriot Act, qui restreint totalement les libertés individuelles). 

Artie Cohen évolue donc dans une ville dévastée, à l'atmosphère apocalyptique (New-York est assaillie par une tempête de neige sans précédent), pour retrouver son filleul, dont les vêtements ensanglantés ont été retrouvés sur une plage, par une joggeuse russe. Son supérieur hiérarchique croit à l'existence d'un serial killer, car cette affaire ressemble à d'autres affaires antérieures, jamais élucidées, de disparitions d'enfants à New-York. 
Au cours de sa quête, Artie rencontrera des gens perdus, traumatisés, paranoïaques, qui reflètent l'état de la société américaine. 

Rien n'est laissé au hasard dans ce roman: les personnages sont fouillés, l'intrigue très noire et les réflexions sur la société américaine réalistes. Reggie Nadelson nous tient en haleine jusque dans les dernières pages, et le dénouement, totalement inattendu et métaphorique, nous laisse pantois.

Dans le même genre sur ce blog: 
L'évangile du billet vert, Larry Beinhart
Odessa Beach, Bob Leuci