mardi 22 juillet 2014

Tokyo, de Mo Hayder


Lorsque Grey débarque à Tokyo, elle ne connaît pas le Japon, n’y a aucune relation et pas d’argent. Son but : retrouver un vieux film oublié, seul témoignage des atrocités commises par les Japonais à Nankin en 1937. Si l’histoire dans cette région du monde a été assez tumultueuse, le passé de cette jeune anglaise l’est aussi. Aussi la quête personnelle est-elle intimement mêlée à l’enquête historique. La seule personne qui pourrait aider Grey, un survivant du massacre de Nankin, professeur d’université, refuse de lui répondre. 


Mo Hayder nous envoûte littéralement avec ce thriller lyrique, ce récit poignant qui navigue entre deux époques et deux lieux. Un style visuel, mélancolique, limite surréaliste, notamment au niveau de la description du Tokyo contemporain. 

Une histoire franchement noire qui dévoile le passé très sombre du japon. C'est à ce jour le roman le plus intense, le plus ambitieux, et le plus abouti de Mo Hayder. Son chef d'oeuvre, un polar culte !

Mo Hayder, Tokyo, Pocket, 473 pages, traduit de l'anglais par Hubert Tézénas, sorti en 2004 (Angleterre) 2005 (France) 

Du même auteur sur ce blog: