dimanche 5 mars 2017

CONCERTO POUR QUATRE MAINS

PAUL COLIZE

_______________________________________________

Auteur belge francophone
Editions Fleuve
Grand format
480 pages
Première publication France:
2015
_______________________________________________

Une histoire de braqueurs, d'avocats et de pianistes!

"Les zones d'ombre s'éclaircissent, les liens se tissent, les pièces du puzzle s'emboîtent." Il faudra que vous lisiez 364 pages du livre avant d'arriver à cette phrase. Et il vous restera un peu plus de 100 pages pour découvrir la vérité, terminer le puzzle. Car Concerto pour 4 mains c'est ça: un puzzle subtil, élégant, raffiné. Paul Colize entremêle les genres pour composer ce très bon roman noir: une histoire de braqueurs, d'avocats et de pianistes. Une oeuvre frémissante de beauté où les destins s'enchevêtrent. Où les univers se mélangent, avec notamment une comparaison osée entre un concerto de piano et la préparation minutieuse d'un casse!

Deux hommes, deux femmes, des diamants, de l'amour, de la haine, du mensonge, de la trahison, et pour finir quelques notes de musique. Beau programme, qu'en pensez-vous? Mais avec Paul Colize, comme chef d'orchestre, on peut s'attendre à tout sauf à être déçu. Concerto pour 4 mains contient tous les ingrédients du très bon roman noir: une intrigue complexe, crédible, et qui ne dévoile ses secrets que dans les toutes dernières pages du livre ; Des personnages fouillés, et intéressants ; De l'action, du suspense ; Une écriture limpide, un style fluide, percutant. 

Difficile pour moi d'être objectif quand je critique un polar de Paul Colize, tant je suis fan de cet auteur. Un conteur hors pair, qui sait captiver son lecteur, et qui s'appuie toujours sur un fonds documentaire solide. Concerto pour 4 mains est une plongée saisissante dans plusieurs univers: le fonctionnement (et les dysfonctionnements) de la justice belge, l'univers effroyable des prisons surpeuplées, les techniques ultra-perfectionnées utilisées par les braqueurs de fourgons, l'alpinisme, et enfin le piano. Bref, il y a de la densité, du caractère dans cette histoire stupéfiante, qui met en scène des personnages hors normes. 

Du même auteur sur ce blog:
Back up ; Un long moment de silence

Aucun commentaire: