mercredi 17 mai 2017

CASANOVA ET LA FEMME SANS VISAGE

OLIVIER BARDE-CABUÇON

___________________________________________

Auteur français
Editions Babel
Poche 448 pages
Sélection Guide polar de Pietro
Première publication France:
2012
___________________________________________

La première enquête du commissaire aux morts étranges !


"- Il a la réputation d'un homme intègre et droit. le roi lui a demandé d'exprimer un voeu particulier pour le remercier de lui avoir sauvé la vie, Volnay lui a répondu qu'il désirait être chargé de la résolution de toutes les enquêtes sur les morts étranges dans Paris. Cela a fait rire le roi mais il était en dette envers Volnay. Depuis deux ans, celui-ci est donc commissaire aux morts étranges, sans affectation spécifique sinon d'enquêter sur les meurtres particulièrement horribles ou complexes qui se produisent dans la capitale." Alors, quand le cadavre d'une jeune fille, dont le visage a été horriblement défiguré, est découvert dans une ruelle parisienne, le commissaire aux morts étranges débarque illico presto, avec son assistant, dit "le moine", dont on découvre la véritable identité à la fin du livre. Autres faits étranges: La jeune fille assassinée était porteuse d'une lettre, scellée du sceau du roi. L'affaire se complique!

Le pauvre commissaire  va devoir naviguer en eaux troubles, souvent au péril de sa vie, pour découvrir la vérité, d'autant qu'un deuxième cadavre d'une femme défigurée est découvert. Volnay va également tomber amoureux de Chiara, mais il trouvera sur sa route un sérieux rival , en la personne de ... Casanova, véritable bourreau des coeurs. Mais pas seulement. Le célèbre vénitien est un personnage à multiples façettes, qui incarne surtout la liberté et l'esprit d'entreprendre. Liberté: un mot encore tabou en 1757, un peu plus de 30 ans avant la révolution.

Casanova et la femme sans visage est donc la première enquête du commissaire aux morts étranges. L'auteur s'appuie sur un fond documentaire solide pour nous plonger dans le Paris d'avant la révolution. Les descriptions notamment vestimentaires et culinaires sont extrêmement intéressantes. Mais c'est surtout le contexte sociétal qui est saisissant. L'auteur retranscrit parfaitement l'ambivalence d'une époque de plus en plus troublée. D'un côté, les idées progressistes et humanistes portées par les philosophes des lumières prennent de l'ampleur, et les sociétés secrètes, notamment les francs-maçons, ont de plus en plus d'adeptes, et complotent pour renverser la monarchie ; D'ailleurs, l'auteur dresse un portrait terrifiant du roi Louis XV, et plus généralement de l'aristocratie. De l'autre côté, le peuple meurt de faim, Paris est un vrai coupe-gorge, la barbarie, l'obscurantisme, et la fausse magie y sont omniprésents. Il y a donc une opposition nette entre la montée de la raison  et le maintien des superstitions. Mais on sent dans ce livre que la révolution est proche. 

Ce polar à la fois  érudit et épique ravira aussi bien les amateurs de whodunit que les férus d'histoire de France et d'Europe. Casanova et la femme sans visage séduit tout autant par son enquête complexe et subtile que par son écriture pleine de coups de théâtre, d'énergie et de vitalité. Une écriture à la fois raffinée, détaillée, et rythmée. Une série à découvrir sans tarder, en commençant par cet opus, devenu un incontournable du polar historique made in France!

Dans le même genre sur ce blog:
Iacobus, Matilde Asensi



Aucun commentaire: