jeudi 11 avril 2019

HORRORA BOREALIS

NICOLAS FEUZ

_____________________________________________

Auteur suisse francophone
Le Livre de Poche
288 pages
Sélection Guide polar de Pietro
Première publication:
2016 (Suisse)
2018 (France)
_____________________________________________

Un thriller sanglant d'une redoutable efficacité.


"Le négociateur à l'aube de la retraite ne feignit pas son étonnement.
- Pour quels motifs ces deux personnes voudraient-elles vous éliminer ? Reprit-il après quelques secondes de réflexion.
- Je ne sais pas. C'est vous, l'as des flics. pas moi. Peut-être que j'ai vu en Laponie ce que je n'aurais pas dû voir.
- Dans ce cas, il conviendrait que vous nous racontiez en détail ce qui s'est passé en Laponie. Aidez-nous à comprendre ! Dites-le-nous, Walker ! Qu'est-ce qui s'est passé en Laponie ? "

Cette dernière question revient tout au long de ce fulgurant thriller telle un leitmotiv terrifiant, derrière lequel se cachent des horreurs tout droit sorties de l'imagination retorse de Nicolas Feuz, le maître du polar helvète. Oui, qu'est-ce qui s'est passé en Laponie finlandaise pour que, des années plus tard, le dénommé Walker se retrouve à prendre en otage un homme, sur une scène de concert, en plein festival de musique au bord du lac de Neuchâtel ? Et bien vous le saurez en lisant, ou plutôt en dévorant ce thriller saignant, court mais intense. Une mécanique de précision parfaitement huilée, un double récit remarquablement construit, une intrigue diabolique qui entremêle habilement présent et passé et qui dévoile petit à petit ses secrets inavouables.

Avec un art consommé du récit, Nicolas Feuz livre un thriller pur et dur, plein de suspense et de rebondissements. Attention âmes sensibles s'abstenir, certaines scènes sont bien sanglantes, l'auteur ne fait pas dans la dentelle, ça c'est certain. En outre, Nicolas Feuz dresse un portrait saisissant de la Laponie finlandaise, cette région extrême qui offre à ses visiteurs une nature sauvage, puissante. Au final, un furieux page turner impossible à lâcher, d'une redoutable efficacité.

Dans le même genre sur ce blog:
L'essence du mal, Luca D'Andrea
Une forêt obscure, Fabio M. Mitchelli

Aucun commentaire: