mercredi 15 octobre 2014

L'ÉVANGILE DU BILLET VERT

LARRY BEINHART

________________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Samuel Todd
Editions Gallimard 432 pages
Sélection Guide polar de Pietro
Première publication:

2008 (Etats-Unis) 
2010 (France)
________________________________________


Au pays de Dieu... enfin du Dieu pognon!

Un professeur d'université est assassiné dans des circonstances plus que louches, rapidement un suspect est arrêté, il s'agit de l'un de ses élèves, un musulman ayant obtenu la nationalité américaine; Celui-ci a avoué le meurtre, qui est rapidement considéré comme un acte terroriste à l'époque où les Etats-Unis sont en pleine guerre sainte! Un avocat juif décide d'assurer la défense de l'étudiant, certain de son innocence; Il s'adjoint les services de Karl, un privé repenti, ancien alcoolique coureur de jupons, qui a retrouvé la foi grâce à Jésus, et à sa nouvelle femme, membre d'une communauté religieuse en plein essor, dirigée par un pasteur enthousiaste et très très ambitieux. 

Très vite, Karl va se rendre compte que cette affaire est beaucoup plus complexe. Et que son implication en tant que membre d'une communauté religieuse radicale pose problème. Mais rassurez-vous, il n'est finalement point question de religion, mais bien d'argent, de gros sous; Au pays de Dieu... enfin du Dieu pognon, encore plus qu'ailleurs! 

Après Le bibliothécaire et Reality show, Larry Beinhart poursuit avec virtuosité sa critique virulente du gouvernement Bush, qui a lobotomisé des américains évoluant dans un monde manichéen monté de toutes pièces, avec d'un côté les gentils fidèles de Dieu et de l'autre les méchants terroristes. Le personnage de Karl permet de vivre de l'intérieur les effets de cette propagande sur le psychisme des individus, sortes de schizophrènes tiraillés entre leur foi et les nombreux interdits qui vont de pair, et leur nature d'homme. Exit l'ouverture d'esprit!

Pamphlet contre l'extrémité qui ne peut mener finalement qu'à d'autres extrémités, L'évangile du billet vert exalte la liberté d'esprit et la dignité, pose des questions pertinentes sur la définition du bien et du mal, et nous alerte en ce début de millénaire sur la condition de l'Homme et son rapport avec la foi, peu importe laquelle!

Dans le même genre sur ce blog: