mercredi 8 octobre 2014

COMMENT J'AI TROUVÉ UN BOULOT

JIM NISBET

_________________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) Par Freddy Michalski
Editions Rivages
368 pages
Première publication:
2007 (Etats-Unis)
2008 (France)
_________________________________________

Un suspense psychologique à l'atmosphère inimitable


Jim Nisbet, ou une certaine vision de la réalité. Si vous aimez uniquement les thrillers commerciaux du type Harlan Coben ou John Grisham, Jim Nisbet n'est clairement pas pour vous.

Son style extrêmement sophistiqué, truffé de références culturelles et historiques, peut en rebuter plus d'un, mais croyez-moi il faut insister, car ses romans sont très intéressants, et encore une fois d'une grande originalité. Un mélange de noirceur, et d'humour grinçant, un style dense qui oblige le lecteur à une vigilance constante. Des personnages fouillés, une intrigue complexe. Jim Nisbet n'est pas d'une lecture évidente, au début, mais on s'habitue à son style, on plonge dedans, et quand on a fini ses livres, on a l'impression d'avoir vécu l'aventure juste à côté du héros, ou plutôt de l'anti-héros.

Comment j'ai trouvé un boulot raconte l'histoire de Curly, un musicien raté qui trouve un boulot par le biais de son meilleur pote junkie Ivy. le boulot en question consiste à récupérer du matériel de musique acheté à crédit par un certain Stefan Stepnowski. Mais ce dernier a disparu, et lorsque finalement Curly et Ivy le retrouvent, en pleine nuit dans un entrepôt désert, Stepnowski baigne dans son sang. Il a été sauvagement assassiné. De fil en aiguille, Curly se retrouve sur la piste d'un tueur aussi brillant qu'insoupçonnable. Le personnage incontournable du serial killer est bien présent dans ce roman, mais attention, la voie que suit Nisbet est complètement différente. Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse le soin de découvrir cet auteur à part.

Du même auteur sur ce blog:
Sous le signe du rasoir Prélude à un cri ; Injection mortelle