mercredi 15 octobre 2014

RAIN DOGS

SEAN DOOLITTLE

_________________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Sophie Aslanides
Editions Rivages
352 pages
Première publication:
2005 (Etats-Unis)
2011 (France)
_________________________________________


Un polar rural classique et efficace

Un "Rain Dog", c'est un chien qui  n'arrive pas  à rentrer chez lui parce qu'une tempête a lavé toutes les odeurs qui lui sont familières. Tom Coleman, ancien journaliste brisé par la perte de sa petite fille, a quitté Chicago pour recommencer tout à zéro dans la campagne du Nebraska (état natif de l'auteur), où il a hérité d'une petite affaire de location de canoës. Une vie en apparence paisible l'attend. Mais lorsqu'un laboratoire de came clandestin explose à proximité et que les flics débarquent, Tom va chercher à découvrir la vérité, à ses risques et périls.

L'avenir du roman policier américain c'est Sean Doolittle. Ce n'est pas moi qui le dis, mais l'illustre Dennis Lehane, excusez du peu! Et après avoir lu d'une traite ce roman noir, je partage son avis, car Doolittle est un écrivain de talent et un meneur d'intrigues hors pair: narration fluide, intrigue noire qui privilégie la dureté des rapports humains, personnages plus vrais que nature. Doolittle fait dans le traditionnel, et l'efficace: pas de longueurs, pas de rebondissements douteux, pas de gras. Juste l'implacable réalité dans l'état rude du Nebraska!

Rain Dogs, c'est donc tendu, c'est bien mené, et ça va à l'essentiel. Un très bon moment de lecture. Et un auteur qui confirmera tout son talent avec l'excellent Savemore. 

Du même auteur sur ce blog:
Sécurité renforcée

Dans le même genre sur ce blog: