mercredi 13 février 2019

ENFANT 44

TOM ROB SMITH

__________________________________________________

Traduit de l'anglais par France Camus-Pichon
Editions Belfond
Grand format
398 pages
Sélection Guide Polar de Pietro
Première publication:
2008 (Angleterre)
2009 (France)
__________________________________________________

Un thriller historique hors norme!

Sorti à la fin des années 2000, Enfant 44, le premier roman de Tom Rob Smith, a connu un grand succès. Ce premier volet d'une trilogie consacrée à L'union soviétique a également été (très mal) adapté au cinéma. Un succès amplement mérité, un grand thriller historique qui a révélé un écrivain de talent. Une histoire stupéfiante mettant en scène des personnages hors normes. Un récit atroce, prenant, implacable. Bref un roman culte, mélange bluffant de serial killer thriller, de roman d'espionnage, et de polar historique.

Bien sûr Enfant 44 distille un suspense d'une rare efficacité. Un furieux page turner impossible à lâcher, une intrigue taillée au couteau, une chasse à l'homme sans merci. Ou plutôt plusieurs chasses à l'homme. Tout d'abord, il y a Léo Demidov, un agent du MGB, la police secrète de Moscou. Léo qui a voué une confiance aveugle au régime stalinien, et qui a arrêté, torturé et tué des centaines de personnes pour le bien de son pays. Mais qui refuse de désavouer sa femme Raïssa, soupçonnée d'être une espionne à la solde de l'ennemi. L'agent est désavoué à son tour par son impitoyable hiérarchie, et muté dans une ville cauchemardeque, puis traqué par Vassili, également agent du MGB. Un tueur au coeur de pierre, personnage abject qui fera tout pour éliminer Léo et sa femme Raïssa.

Et puis, il y a ce tueur d'enfants, insaisissable, qui agit en toute impunité, en toute tranquilité même, dans un Etat où le crime n'existe pas. Et oui, dans un monde parfait, le crime n'est pas censé exister. Mais Léo et Raïssa, aidés par toute une population qui crie famine et justice, vont tout mettre en oeuvre pour éliminer ce terrifiant serial killer. Ce qui nous donne un road trip hallucinant et halluciné dans un immense pays dévasté par le régime stalinien.

Enfant 44 est donc un suspense historique de tout premier ordre, mais c'est aussi et avant tout une plongée saisissante dans l'Union soviétique de Staline. L'auteur dresse le portrait complet et sans concession d'un terrifiant régime totalitaire. Enfant 44 dévoile tout un pan peu glorieux de l'histoire russe: la famine et ses conséquences terribles, l'instauration d'un climat de paranoïa, le déni de la criminalité, les arrestations abusives qui conduisent aux tortures, aux déportations, et aux exécutions. Bref, une dystopie, une machine à broyer les individus avec pour instrument une police secrète hors de contrôle, violente, déshumanisée au possible. Au final, un suspense historique culte très bien écrit dans un style limpide et percutant. L'auteur accorde une place très importante à la psychologie de ses personnages, en décrivant de manière édifiante et crédible leurs réactions, leurs comportements face à ce climat constant de terreur. Sorte d'analyse de la psyché humaine en période de dictature. 

Dans le même genre sur ce blog:
Le Violoniste, Mechtild Borrmann
Rompre le silence, Mechtild Borrmann

Aucun commentaire: