mardi 23 janvier 2024

Siège 7A, de Sebastian Fitzek

 

Conseil important à suivre avant de débuter la lecture de cet excellent suspense psychologique : oubliez la crédibilité. Plus la ficelle est grosse, plus la machine fonctionne. Surtout quand elle est alimentée par l'imagination débordante de Sebastian Fitzek. Qui nous sert un thriller épicé, riche en émotions fortes et en rebondissements improbables et tordus. Le menu est copieux, Nele, une jeune femme sur le point d'accoucher est kidnappée et séquestrée par un activiste de la cause animale. Au même moment, Mats, un psychiatre de renom, et père de Nele, s'apprête à prendre un vol de nuit Buenos Aires-Berlin pour assister à la naissance du premier enfant de sa fille. Problème, Mats a une peur panique des avions, mais cette phobie va rapidement devenir le cadet de ses soucis quand il reçoit un appel d'une personne l'informant de l'enlèvement de sa fille. 

Pas de rançon demandée en échange de sa libération, ce serait beaucoup trop simple, voyons. Non, le deal est tout autre, plus terrible, plus tordu, plus dévastateur : provoquer le crash de l'avion en manipulant psychologiquement l'une de ses anciennes patientes, présente à bord en tant qu'hôtesse de l'air. Si Mats échoue, sa fille mourra. Le compte à rebours démoniaque peut commencer. 

Sebastian Fitzek en totale roue libre dans ce roman à suspense qui ne laisse aucun répit aux lecteurs que nous sommes. L'auteur ne lésine pas sur le romanesque, c'est le moins que l'on puisse dire, on en a pour son argent. Des rebondissements à n'en plus finir, une tension dramatique hallucinante, Siège 7A est un page-turner très bien ficelé du début à la fin, et porte clairement la marque d'un auteur confirmé qui maîtrise son art à la perfection. 

Sebastian Fitzek, Siège 7A, Le Livre de Poche, 448 pages, traduit de l'allemand par Céline Maurice, sorti en 2017 (Allemagne) 2020 (France)

Du même auteur sur ce blog:

Je vous conseille aussi:

Aucun commentaire: