lundi 4 août 2014

Bestseller, de Jesse Kellerman


Dans la famille Kellerman, après le père Jonathan, je demande le fils Jesse, également écrivain de polars. Après le fracassant Les visages, qui a remporté un grand succès critique et commercial, ont suivi deux autres thrillers: Jusqu’à la folie, un suspense psychologique assez classique, et Beau parleur. Ces deux opus, qui sont presque passés inaperçus, confirment pourtant tout le talent de Jesse Kellerman. Ce jeune écrivain sait raconter une histoire, et ne manque pas d'imagination. Bestseller en est la preuve. Avec ce nouveau roman, on peut même dire que Jesse Kellerman a opéré un sacré virage, car Bestseller n'est pas du tout un thriller conventionnel. Alors est-ce une folle parenthèse, ou l’auteur s’est-il découvert un intérêt pour le polar décalé ? En tout cas, l’essai est réussi, c’est même un coup de maître. 

Bestseller est un pastiche de roman d’espionnage totalement bluffant; A certains moments, on a l’impression de lire une version destroy de Tintin et l’affaire Tournesol, c’est vous dire ! L’auteur s’est complètement lâché, et a laissé libre cours à son imagination débordante, pour notre plus grand bonheur.

Le célèbre auteur de bestsellers William de Nerval a disparu en mer, son meilleur ami Arthur Pfefferkorn, qui lui pour le coup est un écrivain raté, est invité aux funérailles; Puis dans l’ordre, il couche avec la veuve éplorée, et vole le dernier livre jamais publié de son ami; Cet honteux plagiat va le rendre riche dans un premier temps, mais très vite les choses vont se gâter, et prendre une tournure très très inattendue; N’est pas auteur de bestseller qui veut !! Un polar décalé, comique, déjanté, mais aussi une réflexion sur le métier d’écrivain.

Jesse Kellerman, Bestseller, Les Deux Terres, 392 pages, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Julie Sibony, sorti en 2012 (Etats-Unis) 2013 (France)

Je vous conseille aussi: