mardi 5 août 2014

LA FILLE DE NARCISSE

CRAIG HOLDEN

__________________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par 

Stéphane Carn et Catherine Cheval 
Editions Rivages
304 pages 
Première publication:
2005 (Etats-Unis)
2007 (France) 
__________________________________________

Un très bon thriller psychologique


Craig Holden est un auteur américain de polars trop méconnu, et pourtant, il est aussi talentueux que Dennis Lehane, William Bayer ou encore Harlan Coben. Ses romans sont tous différents les uns des autres et démontrent une capacité énorme de l'auteur à se renouveler. Son dernier roman traduit en France, La fille de Narcisse, est aussi le plus court: 300 pages en format poche. Ici, pas de gras, pas de fioritures, c'est un polar captivant, qui prend à la gorge de la première à la dernière page. 

« C’était au printemps 1979, à la fin du règne des blousons de cuir, des ensembles en jean et bien sûr, du disco. » Ainsi commence ce roman, qui raconte l'histoire troublante de Syd Redding, et de Ted Kessler. Syd Redding est un étudiant en médecine issu de la classe ouvrière, qui travaille dans un laboratoire dirigé par le narcissique et très riche Ted Kessler. Sa femme y travaille également. Syd va en tomber amoureux. Une histoire qui finira mal, jusqu’au coup de théâtre final, vingt-cinq ans plus tard.

Erotisme, jalousie, vengeance, manipulation: les thèmes abordés sont classiques, mais quand Holden est à la baguette, ce n'est plus classique du tout. C'est du grand art! Craig Holden nous embarque dans une histoire haletante, troublante, avec un réalisme à faire froid dans le dos. 

Du même auteur sur ce blog:

Dans le même genre sur ce blog: