vendredi 29 mai 2015

LE RIDEAU ORANGE

JOHN SHANNON

______________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par 
Jean-François Le Ruyet
Editions Rivages
Poche 304 pages
Première publication:
2001 (Etats-Unis)
2003 (France)
______________________________________

Un polar d'atmosphère intelligent 


200 dollars plus les frais, Magnum, Mike Hammer.... ha ces bonnes vieilles séries américaines des années 80 que je matais avec mes yeux d'enfant, admiratif devant ces héros solitaires, rusés, capables de se sortir de n'importe quelle situation, et avec un seul objectif en tête: découvrir la vérité. Une vie d'aventure et de liberté. Bien sûr, je veux parler du détective privé, un personnage également très présent dans la littérature policière. 

Le privé de l'atypique John Shannon se nomme Jack Liffey, personnage complexe, à la fois dur et sensible, et forcément séducteur (une constante chez le privé!). L'attachant Jack Liffey mène l'enquête dans le comté d'Orange afin de retrouver Phuong Minh, une étudiante d'origine vietnamienne qui a mystérieusement disparu. 

Le comté d'Orange est surnommé le Rideau orange, car c'est un lieu spécial, cosmopolite, un melting pot atypique d'ailleurs très bien décrit par l'auteur. Pas toujours facile de communiquer avec les communautés locales pour le pauvre Jack, heureusement secondé par une pétillante femme d'affaires vietnamienne. Son enquête le conduira sur les traces d'un tueur en série... atypique lui aussi!

Le Rideau orange n'est pas un furieux page turner, un fast book vite lu, et vite oublié. Ce n'est pas un suspense qu'on lit d'une traite tellement on a envie de connaître la fin; Ne vous attendez pas non plus à des rebondissements de dernière minute. C'est plutôt un polar d'atmosphère subtil, intelligent, qui doit être lu tranquillement, sans se presser. Un whodunit peuplé de personnages fouillés, plus vrais que nature. Jack Liffey rencontrera notamment le célèbre Philip Marlowe. (clin d’œil de l'auteur au privé mythique de Raymond Chandler) Le style d'écriture de John Shannon est détaillé, sophistiqué, mais d'une pureté très surprenante. Une écriture pleine de vitalité, avec des passages philosophiques franchement intéressants. Une série à découvrir sans tarder, en commençant par Le Rideau orange.

Dans le même genre sur ce blog:

Le Dévouement du suspect X, Keigo Higashino
Ballet d'ombres à Balboa, Jack Trolley
Privé, Joe Gores