mardi 1 septembre 2015

SUSPECT

ROBERT CRAIS

___________________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne-Sylvie Homassel
Editions Pocket
410 pages
Première publication:
2013 (Etats-Unis)
2014 (France)
___________________________________________

Un suspense de premier ordre mettant en scène deux personnages hors-normes

Le syndrome de stress post-traumatique existe chez l'Homme mais également chez le chien. L'officier Scott James et la chienne de race Berger allemand Maggie ont un point en commun: la disparition tragique de leur binôme. La coéquipière de Scott a été abattue lors d'une étrange fusillade dans les bas-fonds de Los Angeles et le Maître-chien de Maggie s'est fait littéralement exploser par un kamikaze en Afghanistan. Deux écorchés vifs qui vont se soutenir mutuellement pour former une équipe de choc.


Après les catastrophiques Règle numéro un, La Sentinelle de l'ombre, et Coyotes, je pensais que Robert Crais avait définitivement perdu "le fluide", ce talent pour raconter de passionnantes histoires criminelles. On parle quand même du créateur d'Elvis Cole, le détective le plus cool de la planète, et de l'auteur de chefs d'oeuvre tels que Le Dernier détective, L.A. Requiem, ou encore Deux minutes chrono. Heureusement, il m'a totalement rassuré avec Suspect, un excellent thriller psychologique. Robert Crais revient donc enfin aux affaires avec une intrigue rondement menée, parfaitement ficelée, pleine de rebondissements. 


Le roman se compose de deux parties bien distinctes: une première partie plus psychologique, qui décrit la reconstruction psychique de ces deux êtres traumatisés, et la naissance de leur complicité. On apprend d'ailleurs des choses intéressantes sur le fonctionnement du chien. Et une deuxième partie consacrée à la traque des assassins de la coéquipière de Scott, une enquête haletante, pleine de suspense. On retrouve donc le Robert Crais des grandes heures. Pourvu que ça dure!


Du même auteur sur ce blog:

Le Dernier détective

Dans le même genre sur le blog:
Kind of Blue, Miles Corwin
Dans la ville en feu, Michael Connelly