mercredi 18 septembre 2019

DOUBLE DEXTER

JEFF LINDSAY

___________________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Pascal Loubet
Editions Points
Poche 432 pages
Première publication:
2011 (Etats-Unis)
2012 (France)
___________________________________________

Mieux que la série télé ? 


Je me suis replongé dans l'univers sanglant de Dexter en lisant ce thriller acheté d'occasion lors d'un vide-grenier. J'étais un fan inconditionnel de cette série américaine qui mettait en scène un "gentil" serial killer. Les quatre premières saisons de la série sont palpitantes, extraordinaires. Ensuite, je trouve que ça a baissé en qualité et en crédibilité. Par contre, étrangement, je n'ai jamais lu aucun roman de Jeff Lindsay, l'écrivain américain qui a donc créé le personnage de Dexter Morgan. Jeff Lindsay a même participé à l'écriture des scénarios de plusieurs épisodes de la série tirée, donc, de ses livres. Et oui, au départ, à l'origine, Dexter sévit dans des livres, pas dans une série.

D'habitude, je préfère lire le bouquin avant de voir le film. Je dois dire que j'ai souvent été déçu par l'adaptation cinématographique d'un roman policier. Mais l'oeuvre de Jeff Lindsay a été adaptée en série, pas en film. Et seule l'intrigue du premier roman Ce cher Dexter a été utilisée pour le scénario de la première saison. Ensuite, les histoires sont différentes. Et lire Double Dexter a été l'occasion pour moi de replonger dans l'univers noir et sanglant du serial killer américain. Alors mon jugement est certainement altéré, influencé par la qualité de la série télé, et je m'attendais donc à un grand roman, avec du suspense, des rebondissements, des surprises, des révélations. Je dois reconnaître que la série télé a dépassé en qualité les romans.

Alors, Double Dexter n'est pas un mauvais polar, l'impression d'ensemble est positive, ce roman se lit bien, l'histoire est assez prenante, il y a un peu de suspense, l'humour cru de Masuoka est présent, la grossièreté de Déb, la soeur de Dexter, aussi. On retrouve globalement l'atmosphère de la série. C'est un polar distrayant, mais ce n'est pas un grand polar, ce n'est pas un furieux page turner que l'on pose sur la table uniquement après avoir lu la dernière page. L'intrigue est classique mais efficace. Alors que notre serial killer préféré est occupé à trucider un tueur d'enfants, un témoin le surprend. Qui s'avère être également un tueur en série. Le duel sanglant peut commencer.

Au final, Double Dexter est donc un assez bon polar, plutôt bien fichu dans l'ensemble, distrayant, mais ce n'est pas un livre culte qui marquera à jamais le genre, loin s'en faut. Peut-être que les autres romans de l'auteur sont bien meilleurs, mais celui-ci ne m'a pas donné envie d'approfondir davantage la question. Et il y a tellement d'autres polars à lire...

 

Aucun commentaire: