samedi 9 mai 2020

CARNAVAL

RAY CELESTIN

____________________________________________

Traduit de l'anglais par Jean Szlamowicz
Editions 10/18
Poche 525 pages
Sélection Guide Polar de Pietro
Première publication:
2014 (Angleterre)
2015 (France)
____________________________________________

Premier roman, premier chef d'oeuvre.


"Ce premier roman possède ce qu'il faut de swing dans le style et de tempo dans l'action pour transporter aussi bien l'amateur de roman historique que de thriller." Le monde des livres.

Le monde des livres a raison sur tout ce qui est évoqué dans cette critique très juste de Carnaval, premier roman du très talentueux et prometteur Ray Celestin.

Ce premier roman possède ce qu'il faut de swing dans le style et de tempo dans l'action... Oui, Ray Celestin est un écrivain, aucun doute là-dessus. Pour un premier roman, l'auteur montre déjà une maîtrise impressionnante dans la conduite de son récit fort bien documenté. Ce roman frappe par sa maîtrise du rythme et des atmosphères, et la puissance évocatrice de son écriture. Un style intense, limpide, visuel, au service d'une intrigue surprenante et intelligente. Carnaval est un opéra policier avec un suspense hallucinant, tendu et efficace. Le dénouement spectaculaire atteint des sommets d'intensité dramatique.

... Pour transporter aussi bien l'amateur de roman historique que de thriller. Oui, en effet, Carnaval est un mélange épicé de polar historique et de serial killer thriller. Un récit à plusieurs voix âpre et saisissant. Nous sommes en 1919 à La Nouvelle-Orléans. Prenez un policier en activité, un ancien policier ripou qui sort tout juste de prison, un journaliste, la jeune secrétaire d'un détective alcoolique, et enfin un jeune musicien surdoué. Qu'ont en commun tous ces personnages ? La traque d'un redoutable tueur en série qui découpe ses victimes à la hache. L'auteur nous entraîne dans une enquête complexe, étouffante, et surtout impitoyable. Car en 1919 à La Nouvelle-Orléans, il y a beaucoup de misère et beaucoup de violence. 

Les multiples rebondissements de l'enquête se doublent donc d'un portrait fascinant, mais surtout terrifiant de cette ville-monde écartelée entre la corruption, le grand banditisme, la ségrégation, et la pauvreté. Une ville construite au-dessous du niveau de la mer, coincée entre un lac et un fleuve, cernée par les eaux, et donc constamment menacée par de terribles inondations. Ray Celestin restitue avec brio toute une époque et tout un contexte. 

Au final, Carnaval est un premier roman déjà culte, totalement réussi, portant la marque d'un écrivain de talent, qui sait raconter une histoire et captiver ses lecteurs. L'intrigue très noire, taillée au couteau, est chargée d'atmosphère et d'émotions. Il y a du suspense, des rebondissements, des scènes d'action chocs, tous les ingrédients du très bon polar sont réunis. Carnaval inaugure donc une très prometteuse série policière consacrée à l'histoire de l'Amérique. 

Dans le même genre sur ce blog:
L'Aliéniste, Caleb Carr 
L'homme aux lèvres de saphir, Hervé Le Corre 
Tonton Clarinette, Nick Stone 
Papillon blanc, Walter Mosley



Aucun commentaire: