lundi 1 juin 2020

La nuit du renard, de Mary Higgins Clark


Mary Higgins Clark, surnommée à juste titre la reine du suspense, est décédée en janvier dernier à l'âge de 92 ans. Une longue vie et une longue carrière dans le roman policier, ou plus précisément le roman à suspense. Pour moi, Mary Higgins Clark a clairement popularisé ce genre littéraire, en livrant, année après année, des polars impeccablement ficelés. Des page turners impossibles à lâcher, des fast and furious books.

Et La nuit du renard entre pleinement dans cette configuration, c'est le chef d'oeuvre de Mary Higgins Clark, un classique du genre, un incontournable. Une mécanique de précision parfaitement huilée qui emporte tout sur son passage. Tous les ingrédients parfaits du roman à suspense sont réunis: une écriture alerte, musclée, au service d'un récit d'une extraordinaire fluidité. L'auteure imprègne son histoire d'un rythme et d'une tension qui ne faiblissent jamais, jusqu'au dénouement, inoubliable. Un final qui atteint des sommets d'intensité dramatique rarement atteints dans le polar. Ce livre est un véritable opéra policier avec un suspense hallucinant. Je vous mets au défi de poser ce livre avant d'être arrivé à la dernière page.

D'autant que c'est finalement un roman assez court, un peu plus de 200 pages dans sa version poche. Pas de gras, pas de fioritures, pas de longueurs, que du rythme, de l'action, un tempo infernal, cardiaques s'abstenir. Je ne m'attarderai pas sur l'intrigue, je vous laisse le soin de la découvrir. En gros une formidable course contre la montre, une histoire de meurtres et d'enlèvements. Une intrigue diabolique, riche en rebondissements, orchestrée par une Mary Higgins Clark au mieux de sa forme. Bref, un livre à grand spectacle, une bombe textuelle survitaminée, indispensable, cultissime. Un roman majeur qui marquera à tout jamais le genre. 

Mary Higgins Clark, La nuit du renard, Le Livre de Poche, 222 pages, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne Damour, sorti en 1977 (Etats-Unis) 1979 (France)

Du même auteur sur ce blog:

Une si longue nuit 

Je vous conseille aussi:
Le dernier détective, Robert Crais 
Le poète, Michael Connelly



Aucun commentaire: