lundi 8 novembre 2021

Les yeux bleus, de Sébastien Didier

 

"Mordius, quelle histoire !", dixit Barbara Abel à propos de ce vrai roman à suspense. Clairement, si vous êtes fans de Lisa Gardner ou d'Harlan Coben, vous aimerez cette histoire. Sébastien Didier ne lésine pas sur le romanesque et nous offre une intrigue riche en suspense et en rebondissements. Les yeux bleus est un vrai page-turner à l'américaine, un fast and furious book à emporter dans ses valises et à lire sur son transat à la plage ou au bord de la piscine. C'est très classique au niveau de l'intrigue, c'est d'une redoutable efficacité, c'est une mécanique de précision très bien huilée. En effet, sur la forme, l'auteur maîtrise globalement la conduite de son récit qui entremêle habilement le passé et le présent. Un mélange réussi de polar d'enquête et de suspense psychologique. Rien de nouveau sous le soleil côté intrigue, mais l'auteur parvient à nous captiver dès les premières pages. 

Il faut un certain talent pour maintenir le suspense jusqu'au bout, pour distiller savamment les indices et révéler petit à petit la vérité. C'est ce qu'a fait Sébastien Didier dans ce roman, dont l'essentiel de l'action se déroule à Nice. Le petit Maxime est enlevé en plein jour, dans le jardin de sa maison. Le petit Maxime n'est pas n'importe qui, il est le petit-fils de Claude Cerutti, un homme d'affaires très connu à Nice, sorte de Bernard Tapie local. Cerutti en est persuadé: à travers ce rapt, c'est lui que l'on cherche à atteindre. Il faut dire que l'homme a beaucoup de secrets, dont certains sont vraiment, vraiment inavouables...

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse le soin de lire ce roman à suspense assez captivant, et globalement bien fichu. Et écrit dans un style très cinématographique. Un livre à grand spectacle !

Sébastien Didier, Les yeux bleus, Hugo Poche, 555 pages, sorti en 2020.

Je vous conseille aussi:




Aucun commentaire: