mardi 22 juillet 2014

STORYTELLER

JAMES SIEGEL

_________________________________________


Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Simon Baril
Editions Pocket
480 pages
Première publication:
2006 (Etats-Unis)
2011 (France)
__________________________________________



La théorie du complot revisitée avec virtuosité  


Une sacrée surprise que ce page-turner écrit par James Siegel.
La théorie du complot, c'est du déjà-vu, c'est du classique, avec d'éminents représentants comme David Baldacci, ou encore Robert Ludlum. Dans la filmographie, Blow outConversation secrèteL'affaire Pélican, ou Complots avec un Mel Gibson complètement habité par son rôle!

Tout dépend donc de la manière d'écrire, de présenter le complot en question. Avec Storyteller, la mission est parfaitement remplie, et le genre totalement dépoussiéré. Un journaliste mis au placard dans un bled perdu au fin fond du désert californien couvre un accident de la route qui a fait deux morts; Mais très vite ce qui semblait être un banal accident meurtrier comme il y en a des dizaines chaque jour aux Etats-Unis s'avère être toute autre chose!!

Un thriller palpitant, spectaculaire, à la tension croissante, pas de gras, que du suspense, de l'action, des rebondissements, jusqu'à la chute véritablement stupéfiante. Un récit fluide et passionnant de bout en bout. Enfin, à travers les péripéties de son antihéros, James Siegel en profite pour poser des questions pertinentes sur la vérité dans le journalisme actuel, et dans la société américaine en général. Le roman a été écrit après la réélection de Bush en 2004, en pleine période d'armes de destruction massive qui n'ont jamais existé en Irak!!!

Du même auteur sur ce blog: