mercredi 27 février 2019

TOUTE LA VÉRITÉ

KAREN CLEVELAND

_____________________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Johan-Frédérik Hel Guedj
Editions Pocket
408 pages
Sélection Guide Polar de Pietro
Première publication:
2018 (Etats-Unis et France)
_____________________________________________

La guerre froide continue.

Quel est le comble pour un agent de la CIA chargé de débusquer une réseau d'espions russes sur le sol américain ? Avoir épousé l'un de ces espions sans bien sûr le savoir. Vivian Miller, analyste du contre-renseignement à la CIA, mène une vie à 200 à l'heure, jonglant au quotidien entre un travail prenant et une vie de famille bien remplie, avec quatre enfants dont des jumeaux en bas âge. Heureusement qu'elle peut compter sur son mari Matt avec qui elle file le parfait amour, jusqu'à ce qu'elle découvre l'impensable. La photo de Matt apparaît dans l'ordinateur d'un espion russe. Alors quand elle rentre chez elle le soir, Vivian va poser la question qui va bouleverser sa vie: "Depuis combien de temps travailles-tu pour les Russes ? " La réponse de son mari: "vingt-deux ans".

Une terrible révélation pour Vivian qui va alors revisiter sa propre histoire sous un angle totalement différent: celui de la trahison et de la manipulation. Et la jeune femme va être entraînée dans un engrenage infernal, terrifiant. Dans ce premier roman, Karen Cleveland joue habilement avec les situations limites sans rien perdre de sa crédibilité. L'histoire stupéfiante d'une affaire d'espionnage doublée du portrait bouleversant et résolument moderne d'une mère-courage donne un cocktail plutôt détonnant. J'ai été captivé par l'histoire de cette femme qui va tout faire pour sauver sa famille et son pays. Un parcours semé d'embûches, ce n'est pas peu dire. Ce qui nous donne une intrigue taillée au couteau, pleine de suspense et de rebondissements. Oh oui, vous sursauterez plus d'une fois à la lecture de ce thriller politique sous tension. Karen Cleveland, ancien agent du CIA, a donc nourri sa fiction de son propre vécu, et a tissé autour de son double littéraire une toile machiavélique. Un piège diabolique, terrifiant, avec un ultime rebondissement qui atteint des sommets d'intensité dramatique.

Sur la forme, l'auteure montre une maîtrise impressionnante dans la conduite de son récit, et fait preuve d'une dextérité hors du commun. C'est très bien écrit dans un style simple, économe, limpide, centré sur la psychologie de son personnage principal. Les scènes d'action sont aussi parfaitement décrites. Au final, Toute la vérité est un mélange réussi de roman d'espionnage et de domestic thriller. Gros coup de coeur qui vient de sortir en poche, alors profitez-en!

Dans le même genre sur ce blog:
Sécurité renforcée, Sean Doolittle
Dérapage, James Siegel
Storyteller, James Siegel



Aucun commentaire: