mercredi 7 janvier 2015

PROFESSION BALANCE

CHRISTOPHER GOFFARD

_________________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean Pêcheux
Editions Rivages
Poche 384 pages
Sélection Guide polar de Pietro
Première publication:

2007 (Etats-Unis)
2012 (France)
_________________________________________

"Les balances sont une espèce toujours menacée d'extinction"

Proverbe motard; D'ailleurs l'inspecteur Munoz d'Orange County préfère utiliser le terme d'informateur confidentiel pour parler de sa propre balance, Benny Bunt, l'anti-héros du premier roman plutôt réussi de Christopher Goffard. Benny Bunt aurait aimé être flic, en fait il ne sait pas trop ce qu'il aurait aimé être; Ce qui est sûr c'est qu'il rate sa vie, à cause, selon lui, de la société, ou du manque de chance, ou bien parce que personne n'a su lui tendre la main quand il en avait besoin; Alors il traîne son mal-être dans les bars minables fréquentés par des voyous à la petite semaine et renseigne Munoz sur leurs combines, jusqu'à ce qu'un voyou d'une toute autre envergure débarque... et là les ennuis commencent pour le pauvre Benny!

La critique a défini Profession balance comme étant un mélange de roman noir et de comédie grinçante, un roman tour à tour hilarant et d'un réalisme dérangeant; Après avoir dévoré ce livre, je trouve que l'histoire racontée par Goffard est franchement très noire, malgré quelques passages comiques. Et on ne peut qu'éprouver de la pitié, de l'empathie envers ce pauvre Benny; Le coup de théâtre final est franchement glauque, quelle ironie du sort! 

Enfin, pour un premier roman, l'auteur maîtrise bien la conduite de son récit, le style est percutant, alerte, Christopher Goffard sait raconter une histoire, et parvient à nous embarquer dans les péripéties de son anti-héros. Et la morale de l'histoire c'est qu'il n'y a pas de morale, et que tout le monde se sert de tout le monde sur cette terre. Dur dur d'être une balance!

Dans le même genre sur ce blog: