mercredi 28 juin 2017

LA FILLE D'AVANT

JP DELANEY

______________________________________

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean Esch
Editions Mazarine
Grand format
430 pages
Première publication:
2017 (Etats-Unis et France)
______________________________________

Villa vortex!


"Parfois j'ai l'impression que cette maison - et notre relation à l'intérieur de cette maison , notre relation avec elle - est comme un palimpseste ou un pentimento, et que nous avons beau essayer de peindre par-dessus Emma Matthews, elle ne cesse de réapparaître, à pas feutrés: une image floue, un sourire énigmatique, qui se faufile dans un coin du cadre." "Finalement, j'ai imaginé un lieu aussi vide et stérile qu'un mausolée, car ça correspondait à mon état d'esprit de l'époque. Et puis, je me suis aperçu que, dans ma folie, j'avais créé une chose extraordinaire. Une maison qui exigerait un sacrifice de la part de tous ceux qui y vivraient, mais qui les récompenserait au centuple. Certaines personnes,....., sont broyées par cette maison. mais il y en a d'autres, comme toi, qu'elle rend plus fortes." 

La maison du futur ? Une maison intelligente, qui s'occupe de vous, même si vous n'en avez pas envie. Un certain nombre de règles à respecter, et régulièrement des questionnaires à remplir. Destinés à évaluer votre comportement psychologique. Car cette maison ne veut pas seulement influer sur vos faits et gestes, mais aussi sur votre esprit. Le perfectionnisme poussé à son paroxysme. Jane, une jeune femme qui vient de perdre son bébé dans d'atroces circonstances, passe les tests avec succès, et devient la nouvelle locataire de cette habitation atypique. Elle va également tomber amoureux d'Edward, l'architecte et le propriétaire de cette maison. Un homme très étrange, au passé douteux. Très vite, Jane s'aperçoit qu'elle vit dans l'ombre d'une ancienne locataire, Emma. Les deux jeunes femmes se ressemblent beaucoup physiquement, et surtout, Emma aussi a eu une liaison avec Edward. Le problème c'est qu'Emma a été retrouvée morte dans la maison, au pied de l'escalier qui mène à l'étage. Jane va marcher sur les traces de la jeune femme afin de découvrir la vérité sur sa mort. La fille d'avant et la fille de maintenant, deux récits décalés dans le temps, mais qui finissent par se confondre, tant Emma et Jane semblent suivre inexorablement le même destin. 

Si vous avez aimé La fille du train de Paula Hawkins, Les filles des autres d'Amy gentry, ou encore Avant d'aller dormir de S.J. Watson, vous aimerez La fille d'avant de JP Delaney. C'est du suspense psychologique calibré, c'est bien fichu, c'est bien construit. Le récit est très fluide, composé de chapitres courts alternant le passé et le présent, avec une narration à deux voix (passé: Emma et présent: Jane). Le style d'écriture est simple, économe, limpide. C'est le genre de thriller commercial à emporter cet été sur la plage, et à lire tranquillement installé(e) sur son transat. Du fast book vite lu et vite oublié. 

C'est dommage car finalement ce thriller est plein d'idées intéressantes, qui n'ont pas été suffisamment exploitées ou développées. Le problème c'est qu'il y a trop d'idées, de concepts abordés par rapport à la longueur du roman. 430 pages, ok, mais imprimées en gros caractères, et composées de chapitres très courts. Donc peu de densité, peu de profondeur. Je m'attendais à un Cluedo encore plus diabolique, à un puzzle encore plus machiavélique et original. L'engrenage imaginé par l'auteur est intéressant, mais je pense que tout le potentiel de l'intrigue n'a pas été entièrement exploité. Et finalement on se retrouve à lire  un thriller psychologique classique et formaté. BrefLa fille d'avant m'a laissé comme un goût d'inachevé. Attention, cela reste un bon thriller, dont l'impression d'ensemble est franchement positive. L'auteur parvient à brouiller les pistes et à semer le doute sur l'identité du coupable. Mais c'est loin d'être un chef d'oeuvre totalement abouti. Qui marquera durablement le genre. Dommage!

Dans le même genre sur ce blog:

Aucun commentaire: