dimanche 15 avril 2018

EN SACRIFICE À MOLOCH

ASA LARSSON

__________________________________________

Traduit du suédois par Caroline Berg
Editions Albin Michel
Grand format 440 pages
Sélection Guide polar de Pietro
Première publication:
2012 (Suède)
2017 (France)
__________________________________________

Un thriller glaçant !


De nos jours en Laponie suédoise: Le meurtre sanglant d'une femme à coups de fourche, et les restes d'un homme retrouvés dans la panse d'un ours féroce. Un siècle plus tôt en Laponie suédoise: le meurtre irrésolu d'une jeune institutrice qui vivait une histoire d'amour douloureuse avec l'homme le plus puissant de la ville. Quel est le lien entre tous ces crimes sauvages ? Et bien vous le saurez en lisant le nouveau thriller pur et dur d'Asa Larsson. Un polar d'enquête implacable et impitoyable à l'image de son saisissant décor, le grand nord suédois. Une intrigue pleine de suspense et de rebondissements, doublée d'un récit à la fois romanesque et historique qui nous plonge dans la Suède du début du vingtième siècle. L'auteure nous donne des explications passionnantes sur le développement socio-économique de son pays à l'époque de la première guerre mondiale. Tout en nous captivant avec une histoire d'amour tragique qui se terminera par un meurtre atroce.

En sacrifice à Moloch prouve encore une fois à quel point Asa Larsson est une très bonne écrivaine, capable d'échafauder des intrigues taillées au couteau et de camper des personnages forts. Des personnages tellement vrais qu'on a l'impression qu'ils vont, à tout moment, sortir du livre. On retrouve dans ce nouvel opus tout ce qui fait la force de cette auteure talentueuse, qui écrit vraiment des romans entre chien et loup, éblouissants de sauvagerie. Humour et noirceur, tendresse et violence, humanité et sauvagerie, bref la vie avec toutes ses nuances, toute sa complexité. En effet, dans ce roman l'auteure alterne aisément scènes sympas de la vie quotidienne suédoise (l'inévitable sauna!), et passages atroces tels que le meurtre barbare d'une jeune femme. Il y a vraiment de la densité, du caractère, de la profondeur dans cette histoire à la fois émouvante et terrifiante. Et c'est très bien écrit, dans un style limpide, percutant, et surtout pétri d'humanité. En sacrifice à Moloch réunit tous les ingrédients du polar captivant et charpenté qu'on ne lâche pas. Avec une intrigue diabolique qui entremêle habilement passé et présent, et qui ne dévoile ses secrets que dans les toutes dernières pages du livre. Et quel dénouement de haute volée, j'ai adoré!

Dans le même genre sur ce blog:
Le prédicateur, Camilla Läckberg
Dossier 64, Jussi Adler Olsen
La femme en vert, Arnaldur Indridason



Aucun commentaire: