lundi 27 juillet 2020

Les lieux infidèles, de Tana French


"- Si on s'en va, on reviendra jamais. Personne ne revient.
- Tant mieux. Comment rester ensemble, autrement ? J'ignore comment ça se passe chez toi, mais je refuse que mon père soit sur mon dos pendant des années et me tanne du matin au soir pour soi-disant faire mon bonheur. Je veux que toi et moi on ait un bon départ: qu'on fasse ce qui nous plaît, ensemble, sans que nos familles nous pourrissent la vie. Juste tous les deux." Francis et Rosie. Rosie et Francis. Ils sont très jeunes, ils sont beaux, ils s'aiment à la folie, ils ont toute la vie devant eux... dans un quartier ouvrier malfamé de la banlieue dublinoise. 

Faithful Place, des maisons entassées les unes à côté des autres, souvent divisées en appartements. C'est dans ce type de logement spartiate que vit le jeune Francis avec ses parents et ses frères et soeurs. Un véritable enfer familial, un naufrage orchestré par un père alcoolique, qui estime avoir raté sa vie. Et qui déverse quotidiennement sa haine sur sa femme et sur ses enfants. La mère de Francis, très croyante, refuse de divorcer ou de dénoncer son mari violent. De son côté Rosie supporte de moins en moins son père, un homme terne, rigide, castrateur.  

Les deux amoureux décident de fuir ce quartier ouvrier qui ne leur apporte que du malheur. Direction l'Angleterre et la promesse d'une vie meilleure. Alors, Rosie et Francis se donnent rendez-vous à minuit, dans la rue, prêts à quitter leurs familles respectives. Mais Rosie ne viendra jamais au rendez-vous. Rosie disparaît, laissant derrière elle une lettre, qui brisera définitivement le coeur du pauvre Francis. Qui décide de quitter son quartier, mais pas sa ville. 

Et 22 ans plus tard, Francis, qui est devenu policier, ne s'est toujours pas remis de la disparition de Rosie. 22 ans non plus qu'il n'a pas remis les pieds à Faithful Place, qu'il a coupé les ponts avec sa famille. Mais un coup de fil de sa jeune soeur Jackie va à nouveau bouleverser le destin de Francis. Qui va devoir revenir sur les lieux de son enfance, afin de conjurer les vieux démons du passé... Ou pas !

Je ne vous en dis pas plus, et vous laisse le soin de découvrir cette intrigue très noire, d'un réalisme à faire froid dans le dos. Une plongée abyssale dans l'enfer de la famille Mackey. L'irlandaise Tana French, l'une de mes écrivaines préférées, livre un whodunit psychologique chargé d'émotion et d'atmosphère. Un polar étouffant, fiévreux, incandescent, presque un huis clos finalement, car l'essentiel de l'action se déroule dans ce quartier ouvrier dublinois. Tana French s'inscrit dans le souci d'une narration réaliste et dévoile les coulisses d'une famille mortifère prise en otage par un patriarche désabusé et violent. Ce roman prend à la gorge tant il semble vrai. Avec quand même une touche de romanesque qui fait du bien. Cette belle histoire d'amour entre deux adolescents qui ne sont pas nés au bon endroit.

C'est la Tana French Touch. Une intrigue qui entremêle habilement le passé et le présent. Le poids omniprésent du passé sur le présent, un thème cher à l'auteure, qu'on retrouve dans tous ses romans. Et surtout, ce que j'aime chez cette auteure, c'est ce mélange équilibré de réalisme et de romanesque. D'un côté, l'auteure a construit une intrigue crédible qui, psychologiquement, tient la route. Pas de rebondissements improbables, tirés par les cheveux. Non, c'est du réalisme pur et dur. Et de l'autre côté, il règne dans ce roman une atmosphère tendre et nostalgique, avec en point d'orgue, cet amour interdit vécu par deux jeunes. Dans toute son humanité !

Au final, avec Les lieux infidèles, Tana French nous offre un polar saisissant d'émotion, plus un whodunit qu'un thriller au sens strict du terme. On retrouve dans ce polar tout ce qui fait la force de Tana French: réalisme et rigueur de l'intrigue, des dialogues percutants qui font souvent ressortir la dureté des rapports humains, une atmosphère à fois noire et nostalgique. Bref, un très bon polar que je vous recommande les yeux fermés. 

Tana French, Les lieux infidèles, Points, 502 pages, traduit de l'anglais (Irlande) par François Thibaux, sorti en 2010 (Irlande) 2011 (France)

Du même auteur sur ce blog:

Je vous conseille aussi:

Aucun commentaire: