lundi 13 avril 2020

Impact, de Ben H. Winters


"J'ai raison et elle a tort, cela n'a pas changé, mais je ne peux pas l'abandonner dans la nature. Quoi qu'elle ait en tête, quoi qu'elle soit en train de faire, elle est encore ma petite soeur, et moi, je suis la seule personne qui se préoccupe encore de son bien-être. Et je ne supporte pas l'idée que notre dernière conversation, pleine d'amertume, soit l'ultime échange entre elle et moi - les deux derniers membres de notre famille qui existeront jamais. Ce qu'il faut, maintenant, c'est que je la retrouve, que je la revoie avant la fin, avant les tremblements de terre, la montée des eaux et tout ce qui nous attend."

Henry Palace ne dispose que de quelques jours pour retrouver sa soeur. Après ce sera trop tard, trop tard pour tout le monde. Un astéroïde géant va percuter la terre. Mais que c'est difficile de rechercher sa soeur disparue dans un monde désemparé, chaotique, au seuil de l'apocalypse. Mais Henry Palace, ancien policier, est un enquêteur chevronné. 

"L'agent McConnell le savait. Elle me l'avait dit, que je poursuivais une chimère. Tu as quoi ? Le nom d'un bled ? Voilà ce qu'elle m'a dit.
- Un bâtiment. Le commissariat. Dans un petit bled de l'Ohio. 
- L'Ohio, dit-elle, sceptique. Les bras croisés. Renfrognée. Tu ne la retrouveras jamais. Et même si tu la retrouves ? Alors ?"

Mais rien ne fera changer d'avis Palace, qui se rendra dans le commissariat perdu d'un bled perdu au fin fond du Midwest. Non seulement Palace souhaite si possible vivre ses derniers instants sur terre en compagnie de sa soeur, mais aussi le dernier policier sur terre a besoin de donner un sens à sa fin de vie brutale. Il s'agit de faire face à l'intélorable. Chaque être humain a sa propre méthode... ou pas. La méthode de Palace consiste à résoudre des crimes, à découvrir la vérité, à mettre un peu d'ordre dans le désordre ambiant. Mais malheureusement ce n'est pas toujours possible, surtout quand la fin du monde approche.

Impact est le dernier volet de la trilogie pré-apocalyptique de Ben H. Winters. C'est surtout le meilleur opus de la trilogie, et de très loin. Chargé d'émotion et d'atmosphère. Un polar intense, fiévreux, tragiquement réaliste, aussi passionnant dans sa mécanique purement policière que dans son arrière-fond pré-apocalyptique. Les multiples rebondissements de cette enquête singulière se doublent d'un portrait crédible de cette Amérique qui vit ses derniers instants. Impact est la peinture réaliste d'un monde à l'agonie. Un mélange mélancolique de polar et de thriller d'anticipation.

Enfin, avec Impact, Ben H. Winters clôt une trilogie portée par son personnage central, le narrateur, l'ancien inspecteur Henry Palace. Peut-être l'un des personnages les plus attachants de la littérature policière. Un enquêteur hors pair, mais surtout un homme pétri d'humanité qui cherchera à garder sa dignité et son intégrité jusqu'au bout, malgré les circonstances terrifiantes. Ce sera quand même difficile dans ce dernier roman pour Palace de toujours garder le cap, de ne pas perdre son sang-froid. Une évolution psychologique normale, crédible au regard des évènements qui attendent notre pauvre inspecteur. Je ne vous en dis pas plus. Je vous conseille de lire cette trilogie hors norme dans l'ordre. De formidables heures de lecture vous attendent. Et c'est très bien écrit dans un style limpide et alerte. On aimerait tellement une suite, mais je ne crois pas que ce soit d'actualité, malheuresement. Tu vas beaucoup me manquer Henry Palace ! 

Ben H. Winters, Impact, Trilogie Dernier meurtre avant la fin du monde, 10/18, 310 pages, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Valérie Le Plouhinec, sorti en 2014 (Etats-Unis) 2016 (France)

Du même auteur sur ce blog:
Dernier meurtre avant la fin du monde ; J-77 

Je vous conseille aussi:
L'année du lion, Deon Meyer 
La dernière pluie, Antti Tuomainen


Aucun commentaire: