vendredi 18 février 2022

Alice, de Heidi Perks

 

Un premier roman prometteur. Pas un thriller domestique qui restera dans les annales du genre. Mais un livre prenant et bouleversant par certains côtés. Heidi Perks s'inscrit dans le souci d'une narration réaliste, avec une touche de romanesque. L'action se déroule principalement dans une petite ville anglaise tranquille. Véritable mère poule, Harriet confie pour la première fois sa petite fille Alice à sa meilleure amie Charlotte, également mère de famille, pour un après-midi à la kermesse de l'école. Malheureusement, Alice disparaît sans laisser aucune trace. Très vite, Charlotte est accusée par Brian, le mari de Harriet, de ne pas avoir surveillé sérieusement la petite fille. Charlotte devient petit à petit persona non grata dans sa propre ville. D'autant que ce n'est pas la première fois que la jeune femme perd un enfant. 

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse le soin de découvrir ce thriller psychologique de bonne facture. La première partie du roman est vraiment intéressante dans son analyse psychologique des événements vécus, ou plutôt subis par Charlotte, la mère qui a perdu l'enfant de sa meilleure amie. Son comportement, les réactions de son entourage, la vindicte populaire. Dans la réalité, cela se passerait certainement comme ça. Ce n'en est que plus saisissant. 

La deuxième partie est un peu plus romanesque, mais l'intrigue, qui entremêle le passé et le présent, continue quand même de coller à une triste réalité. L'auteure a choisi de se concentrer sur la psychologie de ses deux personnages principaux que sont Charlotte et Harriet. En outre, Heidi Perks possède indéniablement un vrai talent d'écriture, son style est limpide, fin, élégant. 

Au final, un thriller domestique chargé d'émotion, bien écrit, et assez bien ficelé. Même si j'ai été parfois un peu destabilisé par les nombreux allers-retours entre le passé et le présent. Cela nuit un peu à la clarté du récit. Et l'histoire est un peu trop classique à mon goût. C'est globalement du déjà-vu au niveau de l'intrigue et des thèmes abordés.

Mais le but recherché par Heidi Perks était, je pense, différent. L'auteure a dressé les portraits saisissants, fouillés de deux mères de famille embarquées dans une histoire qui a fini par les dépasser. Heidi Perks se focalise sur les comportements de ses personnages face à des situations dramatiques. Les choix à faire, les décisions à prendre, les actions menées et les conséquences qui en découlent. L'auteure a recherché avant tout la justesse psychologique de ses personnages, et le réalisme des situations vécues. De ce point de vue-là, c'est plutôt réussi !

Heidi Perks, Alice, Le Livre de Poche, 467 pages, traduit de l'anglais par Freddy Michalski, sorti en 2018 (Angleterre) 2019 (France)

Je vous conseille aussi:

Aucun commentaire: