vendredi 23 août 2019

SOUS NOS YEUX

CARA HUNTER

__________________________________________

Traduit de l'anglais par Sébastien Raizer
Editions Bragelonne
Poche
380 pages
Sélection Guide polar de Pietro
Première publication:
2018 (Angleterre et France)
__________________________________________

Dans l'enfer de la famille Mason.


De nos jours à Oxford en Angleterre, la petite Daisy Mason, huit ans, disparaît lors d'une fête donnée dans le jardin de ses parents. L'inspecteur Adam Fawley, qui vient de perdre son fils, s'engage à fond dans l'enquête pour retrouver la petite fille. Très vite, ses soupçons se portent sur chacun des membres de la famille. Il faut dire que le père, la mère et même le frère aîné réagissent tous de manière peu conventionnelle à ce terrible drame. C'est une véritable plongée en eaux troubles qui attend notre pauvre inspecteur. Adam Fawley et son équipe ne sont pas au bout de nos surprises. Nous lecteurs non plus.

" Un roman labyrinthique absolument fascinant", dixit Ian Rankin, le célèbre auteur écossais de polars noirs. Je partage entièrement son avis. Au premier abord, l'intrigue est très classique, il s'agit d'une enquête policière sur la disparition d'une petite fille. Mais tout est subtilement et efficacement contrôlé de la part de Cara Hunter, qui brouille allègrement les pistes. Et qui construit une intrigue crédible très riche en suspense et en rebondissements, jusqu'au coup de théâtre final, totalement bluffant. Une chute stupéfiante digne des meilleurs romans du genre.

"Hunter a l'art de maintenir son roman sous tension jusqu'à la dernière page." Dixit le Publishers Weekly. Effectivement, cette histoire nous prend à la gorge tant elle semble vraie. L'auteur s'inscrit dans le souci d'une narration réaliste et dévoile les coulisses peu reluisantes de la famille Mason. L'auteur fait preuve d'une grande finesse et d'une grande justesse dans son analyse des ressorts sociopsychologiques qui expliqueraient le comportement  de chacun des membres de cette famille. En outre, l'enquête policière se double d'un portrait subtil et lucide des nouveaux réseaux sociaux. Notamment l'importance que peuvent prendre ces nouveaux médias dans la teneur, la conduite, voire même la réussite ou non d'une enquête sensible. Un constat saisissant, édifiant, qui fait froid dans le dos.

"Un roman noir remarquablement bien écrit, qui vous tiendra en haleine jusqu'au bout." Dixit le Book Reporter. Oui, là encore, je ne peux que partager cet avis, c'est très bien écrit dans un style simple et limpide. Et quelle maîtrise des rythmes et des atmosphères, quel suspense savamment dosé de la première à la dernière page. Au final, Sous nos yeux est aussi passionnant dans sa mécanique purement policière que dans son arrière-fond social. Et dans sa mise en scène de la violence de certaines dynamiques familiales.

Dans le même genre sur ce blog:
Tout ce qu'on ne s'est jamais dit, Celeste Ng
Les quatre coins de la nuit, Craig Holden
La faute, Paula Daly
Cet été-là, Lee Martin



Aucun commentaire: