mardi 22 novembre 2016

NOIR DÉSERT

MARC RUSCART

_____________________________________________

Auteur français
Editions Rivages
Poche 224 pages
Première publication France:
2011
_____________________________________________

Enquête en terre turkmène



"Ils entrent dans une librairie entièrement décorée de posters du Turkmenbachi. Un mur est recouvert de longues étagères. Des Livres? Non. Un seul livre, traduit dans toutes les langues. L'oeuvre du chef suprême, en versions chinoise, portugaise, lettone, française, turque, maorie... Pas besoin de brûler les livres au Turkménistan. Ne simplement pas les éditer. Un pays sans traducteurs, sans écrivain, sans éditeur. Ni penser, ni lire, ni respirer. Oppression. Manque. Terreur."

Ray Bradbury l'a imaginé, le monde l'a fait. Vous connaissez le Turkménistan? Si la réponse est non, ne vous croyez surtout pas inculte, c'est normal que vous n'ayez pas entendu parler de ce pays d'Asie centrale, coincé entre la mer Caspienne à l'Ouest, le Kazakhstan et l'Uzbékistan au Nord, et L'iran et l'Afghanistan au Sud. Le turkménistan fait partie de ces dictatures dont on ne parle jamais, à l'instar de L'Erythrée ou du Swaziland. Noir désert ! Car il y a beaucoup de sable dans ce pays, du gaz et du pétrole aussi, et donc du business pour les multinationales occidentales. L'argent ne fait pas de sentiment que voulez-vous! Dans ce pays, on aime le calme, et surtout on n'aime pas les imprévus. Alors quand un crime est commis, forcément, le but n'est pas tant de trouver le coupable que d'éviter les remous. Pas bon pour le business! Surtout que le mort en question est russe. Un agent du FSB est donc envoyé sur place pour faire le ménage, aidé d'un ancien agent de la DST française.  Meurtre politique? Ou simple crime passionnel? Dur dur de chercher la vérité dans un pays hostile, très hostile.

Mélange de roman noir et de thriller géopolitique, Noir désert repose sur une intrigue complexe, et un décor atypique. En effet, ce n'est pas tous les jour qu'on sort un polar dont l'action se déroule au Turkménistan. On apprend donc des choses intéressantes dans ce roman fort bien documenté, notamment sur les enjeux géopolitiques d'un pays convoité par beaucoup de puissances, Russie, Chine, et... France bien sûr. Même si un célèbre contrusteur immobilier y fait son beurre depuis longtemps! Peu importe que le pays soit une dictature tout droit sortie du 1984 de George Orwell.

Au final, un polar dépaysant et intéressant, mais quelques bémols: trop de personnages, une intrigue un peu fouillis, et une écriture qui n'est pas toujours limpide. Pas une lecture indispensable, mais je conseille Noir désert aux personnes qui aiment découvrir de nouveaux pays. quels qu'ils soient!

Dans le même genre sur ce blog:
Lybian exodus, Tito Topin
Baad, Cédric Bannel



Aucun commentaire: