dimanche 18 août 2019

Le tricycle rouge, de Vincent Hauuy


Le Tricycle rouge est le premier thriller du français Vincent Hauuy, qui vit au Canada avec sa famille. Si vous souhaitez prendre le plus de plaisir possible à la lecture de ce polar saignant, un conseil: partez du principe que l'intrigue est purement romanesque, que l'univers complexe créé par l'auteur est fictif. N'essayez pas à tout prix de faire coller ce récit à une réalité tangible. L'auteur flirte même parfois avec le paranormal. Mais on ne peut pas non plus ranger ce thriller dans la catégorie du fantastique. C'est un roman dans la lignée des meilleurs Maxime Chattam, Franck Thilliez, et autres Donato Carrisi et Sandrone Dazieri.

Sur le fond, il faut bien l'admettre, rien de nouveau sous le soleil, les éléments qui constituent l'intrigue ont déjà été utilisés dans des précédents romans. Les thèmes abordés sont classiques et bien connus. Je ne m'attarderai donc pas trop sur l'histoire en elle-même. Le personnage principal Noah Wallace est un ancien profileur handicapé physiquement et mentalement suite à un grave accident de la route, alors qu'il pourchassait un redoutable tueur en série. Noah va de nouveau enquêter sur une série de meurtres atroces, commis au Canada et aux Etats-Unis, par un serial killer qui semble personnellement connaître le profileur. Qui se retrouve embarqué dans une sombre machination. Rien de nouveau sous le soleil, comme je vous le disais...

L'intérêt de ce très bon thriller ne réside donc pas dans l'originalité de son intrigue classique, mais dans son atmosphère et dans la façon dont l'auteur raconte son histoire. C'est très bien écrit, dans un style simple, alerte, percutant au service d'un récit très fluide, remarquablement construit, qui contient bien évidemment des québéquismes. Certes les éléments de l'intrigue sont classiques, mais leur combinaison forme un puzzle complexe, machiavélique, diabolique. L'intrigue est très bien ficelée et nous tient en haleine jusqu'au bout. J'ai dévoré ce page turner d'une redoutable efficacité, qui porte la marque d'un écrivain de talent. Le premier volet réussi des enquêtes de l'attachant Noah Wallace qui n'a pas encore livré tous ses secrets, c'est certain. Bienvenue  dans l'univers du concepteur de jeux vidéos Vincent Hauuy. 

Vincent Hauuy, Le tricycle rouge, Le Livre de Poche, 512 pages, sorti en 2017.

Je vous conseille aussi:
Tu tueras le père, Sandrone Dazieri
La conjuration primitive, Maxime Chattam
Dompteur d'anges, Claire Favan
Inflammation, Eric Maneval
Les chiens de Détroit, Jérôme Loubry


Aucun commentaire: