mercredi 16 juillet 2014

La Conjuration primitive, de Maxime Chattam


Maxime Chattam est connu pour ses thrillers dits « à l’américaine », son univers est sanglant, très sanglant, souvent peuplé de tueurs retors et sanguinaires. Depuis plusieurs romans, cet auteur désormais confirmé nous entraîne loin, très loin dans un vortex de terreur; Bref, il ne fait pas dans la dentelle, et ce roman ne fait pas exception à la règle, bien au contraire, cela atteint des sommets tant au niveau de l’intrigue que de la crudité des scènes de crimes. 
Dans ce serial killer thriller, Maxime Chattam nous fait réfléchir sur la nature profonde de l’homme, et surtout, sur sa primitivité. 


Sur la forme, je trouve que son écriture a gagné en fluidité, et en qualité, et ce roman très bien construit, plein de rebondissements et de suspense, se dévore de bout en bout.

Les fans savent qu’en guise d’introduction, Maxime Chattam  donne toujours des conseils de bandes originales de films à écouter pendant la lecture, histoire de s’immerger totalement dans l’histoire. 
Je conseille la BO du film 8 mm par Mychael Danna. Un thriller à lire la nuit dans une grande maison qui grince !

Maxime Chattam, La Conjuration primitive, Pocket, 544 pages, sorti en 2013.