mercredi 30 octobre 2019

LES CHIENS DE BELFAST

SAM MILLAR

________________________________________

Traduit de l'anglais (Irlande) par Patrick Raynal
Editions Points
Poche 283 pages
Sélection Guide polar de Pietro
Première publication:
2008 (Irlande)
2014 (France)
________________________________________

Gros coup de coeur pour ce polar décapant.


"Munday déplia un journal dans ses grosses mains et s'arrêta à la page quatre. "Vous avez lu cette histoire de cadavre découvert au Jardin botanique, hier, à côté du musée ?" dit-il en tendant le journal à Karl. Karl se concentre sur la page. "Il me semble avoir entendu quelque chose là-dessus, à la radio", mentit-il, plus intéressé par le résultat des courses, vingt pages plus loin, ou par la rubrique nécro, page treize, où il trouvait des nouvelles de ses clients défectueux. "Vous voulez une tasse de café ?"
- Noir, avec quatre sucres."
Karl appuya sur le bouton de l'interphone : "Naomi ? Deux cafés. noir avec quatre sucres pour M. Munday.
- Quoi ?! répondit Naomi d'une voix offensée. Je suis une secrétaire - qui n'a pas été payée depuis deux semaines, d'ailleurs -, pas une boniche. Tu peux te mettre ton café où je pense et le faire toi-même !
- On dirait que la machine à café est momentanément en panne, marmonna Karl en relâchant vivement le bouton de l'interphone. Ce cadavre du Jardin botanique ? C'est quoi exactement ? "
Munday approcha sa chaise du bureau et chuchota : "J'ai besoin que vous me trouviez le plus possible d'informations. Qui est-ce , comment il est mort. Le truc habituel. "

Fauché comme les blés, Karl Kane, détective privé à Belfast, Irlande du Nord, est obligé d'accepter l'enquête que lui confie l'étrange Munday. Mal lui en a pris. Le pauvre Karl se retrouve embarqué dans une histoire tordue, une sombre machination. Et les meurtres sanglants s'accumulent, Karl a intérêt à surveiller ses arrières s'il ne veut pas être le prochain sur la liste des macchabées. Sauve-qui-peut, Belfast n'est vraiment pas un endroit tranquille pour les gens qui veulent découvrir la vérité, et déterrer d'inavouables secrets. Il faut vraiment se méfier de tout le monde !

Très gros coup de coeur pour ce polar sec, nerveux, teigneux, frontal. Un mélange très épicé de roman noir urbain, de polar sanglant, et de whodunit bien ficelé. Tour à tour hilarant et d'un réalisme dérangeant, implacable, ce roman décapant possède tous les ingrédients pour transporter aussi bien l'amateur de roman noir impitoyable que de whodunit classique. L'auteur nous embarque dans une enquête périlleuse, une intrigue taillée au couteau, pleine de suspense et de rebondissements. Karl Kane, le personnage principal, évolue dans un monde brutal, impitoyable, il va en croiser des sales types tout au long de son enquête. Certaines scènes sont d'ailleurs d'une violence extrême. Bon, il faut dire que Sam Millar est un ancien combattant de l'IRA qui a fait de la prison. On n'est donc pas en présence d'un enfant de choeur qui va se mettre à écrire des livres sur les bisounours !  Il y a donc de la noirceur dans ce roman pur et dur, noirceur heureusement mâtinée d'un humour cru, caustique, irrévérencieux. Un humour salutaire qui fait du bien à cette histoire noire comme le cauchemar.

Sur la forme, c'est très bien écrit, dans un style percutant, cinglant, incisif, au service d'un récit fluide, sans temps mort, sans gras, sans fioritures. L'auteur va à l'essentiel, et ne fait pas dans la dentelle. Enfin, ce roman séduit par la personnalité fantasque, irrévérencieuse  de Karl Kane, sorte  d'anti-héros dont on suit avec bonheur les nombreux déboires. Un polar féroce, cultissime, à ne manquer sous aucun prétexte, pour les fans de Ken Bruen, Bruce DeSilva et  Joe R. Lansdale.

Dans le même genre sur ce blog:
Pyromanie, Bruce DeSilva
Pyromane, Wojciech Chmielarz
Triste flic, Hugo Hamilton
Le Démon, Ken Bruen



Aucun commentaire: