vendredi 6 décembre 2019

HEATHER MALLENDER A DISPARU

ROBERT GODDARD

____________________________________________

Traduit de l'anglais par Catherine Orsot-Cochard
Le Livre de Poche
720 pages
Première publication:
1990 (Angleterre)
1993 (France)
____________________________________________

Un bon roman à suspense qui aurait pu être plus court.


Heather Mallender a disparu fait partie de ces romans dont j'entends parler depuis fort longtemps. Un suspense hitchcockien qui a rencontré un gros succès populaire, le genre de monstrueux bestseller que vous pourrez trouver dans toutes les bibliothèques du pays. Alors forcément, j'ai abordé la lecture de ce pavé (plus de 700 pages dans sa version poche,  en petits caractères) avec un niveau d'attente élevé. Généralement ça passe ou ça casse. Alors est-ce qu'Heather Mallender a disparu est bien l'un des meilleurs romans à suspense de tous les temps ? Un chef d'oeuvre qui se distingue clairement de la masse ? La réponse est non. J'ai globalement bien aimé le fond, beaucoup moins la forme.

Je commence par le fond, par le positif. L'intrigue est riche en suspense et en rebondissements, prenante de bout en bout, et le personnage principal, à défaut d'être original, a le mérite d'être assez attachant. Je vous donne le pitch: Heather Mallender, une jeune femme de nationalité anglaise, disparaît soudainement au cours d'une ballade en montagne, sur l'île de Rhodes, en Grèce. Harry Barnett, le gardien de la villa où la jeune femme résidait, un quinquagénaire alcoolique et blasé de la vie, n'a pas réussi à suivre Heather jusqu'au sommet de la montagne. Rongé par la culpabilité d'avoir laissé seule la jeune femme, soupçonné par la police locale et par la famille d'Heather, Harry va se fixer une mission rédemptrice: retrouver la jeune femme. Sa seule piste: les vingt-quatre dernières photos prises par Heather. C'est tout un itinéraire que cet anti-héros va parcourir, entre la Grèce et surtout l'Angleterre. Harry va reconstituer les dernières semaines de la vie d'Heather et découvrir petit à petit une vérité inavouable.

J'ai été plutôt captivé par cette intrigue vraiment sympa à suivre, sorte de puzzle machiavélique. Il y a du suspense et des rebondissements, on prend globalement du plaisir à suivre les aventures de ce monsieur tout-le-monde qui se transforme en enquêteur chevronné. Mais pour moi, ce roman aurait pu être beaucoup plus court. Je trouve que l'ensemble est laborieux, il y a trop de longueurs, ou d'explications parfois inutiles. Le style d'écriture est assez banal, passe-partout, et manque parfois de limpidité. Il y a une impression de lourdeur qui ressort de ce livre. C'est dommage, car l'ensemble est plutôt bien ficelé, et l'auteur ne lésine pas sur le romanesque. Au final, Heather Mallender a disparu est un bon roman à suspense qui tient ses promesses en terme de rebondissements. On se laisse facilement embarquer dans cette histoire haletante vécue par un personnage assez attachant. Mais la forme laisse trop à désirer pour que je classe ce livre dans la catégorie des romans cultes. Un bon roman à suspense, oui. Un chef d'oeuvre indispensable, non. 

Dans le même genre sur ce blog:

Aucun commentaire: