jeudi 17 juillet 2014

AVANT D’ALLER DORMIR

S. J. WATSON

__________________________________________


Traduit de l'anglais par Sophie Aslanides
Editions Pocket
470 pages
Sélection Guide polar de Pietro
Première publication:

2011 (Angleterre) 
2012 (France) 
__________________________________________


Pour son premier roman, Watson place la barre très haute


À la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée d’un cas très rare d’amnésie: chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu’elle a en fait 47 ans et qu’elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu’elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Je ne vous en dis pas plus.

A ce jour, le deuxième roman de S.J. Watson n’est pas encore sorti, mais il a raison, qu’il ne précipite pas les choses, car j’ai peur qu’on soit déçus, tant son premier roman est un véritable coup de maître: un suspense psychologique d’une intensité et d’une dextérité hors du commun.

Tout y est: écriture simple très agréable, récit fluide, sans gras, sans fioritures, une formidable originalité tant au niveau de l’intrigue que des personnages, un final digne de Shutter island. Un page turner qui se lit d’une traite, sans temps mort. Bref une totale réussite pour ce premier thriller psychologique. Reste pour ce talentueux auteur à confirmer. Ce qui est le plus difficile.

Dans le même genre sur ce blog: