vendredi 15 septembre 2017

QUAND LA NEIGE DANSE

SONJA DELZONGLE

____________________________________________

Auteure française
Editions Gallimard Folio
Poche 496 pages
Première publication France:
2016 (France)
____________________________________________

Classique mais efficace !


Oui classique, car rien de nouveau sous le soleil côté intrigue, mais efficace, car on ne s'ennuie pas une seconde dans ce thriller chargé en suspense et rebondissements. Après Dust, dont l'intrigue se situait au Kenya, Sonja Delzongle nous emmène cette fois-ci dans le Midwest américain, et plus précisément à Crystal Lake, une petite bourgade en apparence tranquille près de Chicago. Début d'année 2014, Le Midwest américain subit un hiver glacial, avec des températures en dessous de zéro. Un froid d'enfer, et un paysage immaculé et pur, que l'auteure dépeint à merveille. Le Midwest est une région habituée aux conditions climatiques extrêmes, mais cet hiver 2014 est véritablement hors norme, conséquence du dérèglement de la planète. 

Seulement voilà, à Crystal Lake, il n'y a pas que le climat qui est devenu hors norme. Normalement, cette ville est réputée pour son taux de criminalité très faible. Mais en un mois seulement, quatre filletttes disparaissent mystérieusement. Aucun indice, rien, jusqu'a ce que chacune des familles concernées reçoive une poupée. Une enquête complexe qui va être menée par ... Hanah Baxter, bien sûr. L'héroïne de Sonja Delzongle, une profileuse atypique qui se sert notamment d'un pendule pour résoudre ses enquêtes.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Sonja Delzongle ne manque pas d'imagination, bien au contraire. L'auteure ne lésine ni sur le suspense ni sur les rebondissements pour nous captiver du début à la fin. Tous les ingrédients du thriller branché qui fait mal sont réunis: une intrigue prenante, qui entremêle habilement passé et présent, un décor glacial propice aux frissons, un coupable à trouver parmi les différents personnages du livre, un final à suspense, et des personnages principaux attachants. Et un peu d'amour et de sexe, bien évidemment. Le style d'écriture est moderne, limpide, plein d'énergie et de vitalité, au service d'un récit assez fluide, parfois un peu tiré par les cheveux. Certains passages manquent un peu de crédibilité. Mais l'impression d'ensemble est positive. Un bon polar classique et efficace! 

Dans le même genre sur ce blog:
Les quatre coins de la nuit, Craig Holden
Parmi les cendres, Kate Watterson
Au fond de l'eau, Paula Hawkins



Aucun commentaire: