mercredi 16 juillet 2014

Vertige, de Franck Thilliez


Un homme se réveille au fond d’un gouffre, au cœur d’un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d’infortune. Il est enchaîné au poignet, l’un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d’un masque effroyable, qui explosera s’il s’éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s’imposera, impérieuse : jusqu’où faut-il aller pour survivre ?L’atmosphère insoutenable, étouffante, terrifiante qui règne du début à la fin me fait penser au film Cube. Mais Franck Thilliez va encore plus loin dans l’angoisse et la folie qui caractérisent un huis clos, car les protagonistes ne peuvent même  pas naviguer entre différentes grottes pour chercher la sortie, ils sont enchaînés dans un  périmètre restreint, ils sont prisonniers, captifs dans les pires conditions possibles.

Jamais donc un auteur de thriller n’est allé aussi loin dans la construction d’un huis clos à suspense; Un suspense qui ne faiblit jamais, et des rebondissements improbables présents dans les toutes dernières pages. Mon roman préféré de cette star française du thriller éprouvant pour les nerfs !

Franck Thilliez, Vertige, Pocket, 352 pages, sorti en 2011.

Du même auteur sur ce blog:
Puzzle ; Rêver ; Le manuscrit inachevé ; Luca

Je vous conseille aussi:

Sukkwan island, David Vann
Captifs, Kevin Brooks