jeudi 26 décembre 2019

TOP 20 2019

Le compte à rebours peut commencer...

Numéro 20:
Dernier été pour Lisa, Valentin Musso. Le Frère de Guillaume au sommet de son art avec cet excellent suspense psychologique. Une intrigue à l'américaine haletante, qui entremêle habilement le passé et le présent. Mieux qu'un épisode de Cold Case !


Numéro 19:
Luca, Franck Thilliez. Un nouveau thriller impeccable du maître incontesté du suspense horrifique. Qui a une saveur toute particulière pour moi: Luca m'a définitivement réconcilié avec la série phare de l'auteur Hennebelle/Sharko. GPA, meurtre sauvage, kidnapping, transhumanisme, biohacking, Big Data, crue de la Seine. Voilà pour le menu, très épicé ! 



Numéro 18:
Bienvenue à Cotton's Warwick, Michaël Mention. Un ovni littéraire comme seul est capable d'en produire le surdoué Michaël Mention. Un roman noir crépusculaire, apocalyptique, qui sent la poudre et l'atmosphère viciée d'un bled paumé au fin fond du désert australien. Plus qu'un livre, une expérience ! 



Numéro 17:
Cet été-là, Lee Martin. Un roman noir psychologique bouleversant, qui séduit par son originalité et par son atmosphère envoûtante. Vous ne verrez plus le Midwest américain de la même manière après avoir lu ce livre.



Numéro 16:
Le saut de l'ange, Lisa Gardner. Du cousu main pour amateurs exigeants de thrillers psychologiques à l'américaine. La reine du crime outre-Atlantique signe pour moi l'un de ses meilleurs romans à suspense, avec pour thème central la mémoire. C'est le page turner à ranger bien au chaud dans la valise qui se prépare en vue des prochaines vacances. 




Numéro 15:
Hunter, Roy Braverman. Le premier volet d'une trilogie tarantinesque consacrée à l'Amérique profonde. Un livre à grand spectacle, un huis clos haletant, une bombe textuelle survitaminée, c'est sanglant, c'est frontal, j'ai adoré. 



Numéro 14:
Toute la vérité, Karen Cleveland. Un mélange totalement réussi de roman d'espionnage et de domestic thriller. Une intrigue palpitante au coeur des services secrets américains, et un ultime rebondissement dont vous me direz des nouvelles ! 



Numéro 13:
Les hamacs de carton, Colin Niel. La première enquête du désormais mythique capitaine Anato. Un portrait fascinant de la Guyane française, si chère à Colin Niel, qui démontre avec ce premier roman un immense talent pour raconter des histoires policières très bien ficelées. 



Numéro 12:
Dernier refrain à Ispahan, Naïri Nahapétian. Une enquête policière rondement menée doublée d'un portrait saisissant et inattendu de l'Iran. Un roman à la fois dépaysant et terrifiant de réalisme. 



Numéro 11:
Les chiens de Belfast, Sam Millar. Un Irish coffee très corsé, à consommer sans modération, ça décape sévère attention ! Un mélange épicé de roman noir urbain, de polar saignant, et de whodunit. Le tout saupoudré d'un humour bien cru, irrévérencieux à donf !



Numéro 10:
Le Jardin de bronze, Gustavo Malajovich. THE classique incontournable du roman noir argentin. Un thriller puissant, hommage au chef d'oeuvre de Joseph Conrad, Au coeur des ténèbres.



Numéro 9:
La Petite Gauloise, Jérôme Leroy. Mon polar décalé de cette année 2019, un mélange de comédie grinçante et de roman noir sociopolitique, une certaine vision de la France d'aujourd'hui, un livre subversif, corrosif, fulgurant. 



Numéro 8:
Unité 8200, Dov Alfon. Mon thriller politique de cette année 2019. Fans de 24 heures chrono, ou Homeland, vous allez adorer dégoupiller cette bombe textuelle survitaminée. Une course-poursuite haletante, et un portrait acéré et sans concession du monde de l'espionnage et du pouvoir politique.



Numéro 7:
Sous nos yeux, Cara Hunter. Mon whodunit de cette année 2019, un roman labyrinthique impossible à lâcher, très bien écrit, une intrigue riche en suspense et en rebondissements, et un coup de théâtre final qui vous laissera pantois. 


Numéro 6:
Nuit blanche, Nicolas Druart. Mon thriller sanglant préféré lu cette année, un huis clos cauchemaresque orchestré par un auteur inspiré et très très talentueux. Un vrai thriller qui fait peur, crépusculaire, saignant, haletant. Les Franck Thilliez, Maxime Chattam, et autres Jean-Christophe Grangé et Bernard Minier ont du souci à se faire !


Numéro 5:
Reflex, Maud Mayeras. Un mélange maléfique de suspense psychologique, de thriller saignant et de roman noir. Une intrigue noire comme le cauchemar, des personnages taillés au couteau, un dénouement à suspense qui dégage une puissance malfaisante. Attention, âmes sensibles s'abstenir, Maud Mayeras n'y va pas par quatre chemins pour nous conter l'indicible. 


Numéro 4:
Enfant 44, Tom Rob Smith. Un classique incontournable du genre, mélange explosif de serial killer thriller, de roman d'espionnage et de polar historique. Le premier volet d'une trilogie culte consacrée à l'union soviétique. 


Numéro 3:
Pyromanie, Bruce DeSilva. Pour moi, l'un des meilleurs romans noirs de cette décennie qui s'achève dans seulement quelques jours. Un polar décapant tour à tour hilarant et d'un réalisme dérangeant. Un portrait au vitriol des moeurs politiques et des milieux d'affaire de Rhode Island, le plus petit état des USA. Vous allez adorer Liam Mulligan, le personnage principal, un journaliste d'investigation qui s'attire toujours les pires ennuis. 


Numéro 2:
Rien ne se perd, Cloé Mehdi. Mon polar français de cette année 2019. Un roman noir urbain engagé qui vous remuera les tripes. Une écriture magnifique, d'une féroce puissance d'évocation. Des personnages inoubliables, une intrigue intelligente, brûlante d'actualité. Un roman coup de poing !


Numéro 1:
Le vide, Patrick Sénécal. C'est le livre qui m'a procuré le plus d'émotions cette année 2019. Un roman noir estomaquant, monumental qui dégage une puissance hors du commun. Le chef d'oeuvre de cet auteur québécois surdoué qu'est Patrick Sénécal. Une expérience éprouvante dont vous ne sortirez pas indemne. 


Pietro 

Aucun commentaire: