mardi 8 décembre 2015

TOP 20 DE L'ANNÉE 2015

















Oyé oyé l'année 2015 se termine (déjà) à la fin du mois, c'est l'heure du bilan, un an de lecture, un peu plus de quatre-vingt polars lus, certains dévorés, d'autres arrêtés au bout de vingt pages, des bonnes surprises, des confirmations, des déceptions aussi. C'est le jeu, quand on commence un polar, on n'est pas sûrs que ça va nous plaire, on espère à chaque fois être transportés, scotchés sur place par la peur, l'indignation, ou le rire. J'ai selectionné pour vous lecteurs mes vingt polars préférés, lus cette année. Si vous ne savez pas quoi offrir à vos proches en âge de lire des polars... j'espère que cet article vous donnera quelques bonnes idées pour les achats de noël.


  1. La griffe du chien, Don Winslow, USA, une fresque épique et violente, qui raconte entre autres la guerre menée et perdue par les Etats-Unis contre la drogue. Un thriller politique et historique d'une puissance hors du commun.
  2. La vérité sur l'affaire Harry Quebert, Joël Dicker, Suisse, réflexion sur le métier d'écrivain, roman d'apprentissage, whodunit palpitant, plus de 850 pages de plaisir de lecture. Un livre qui a divisé la critique. Moi j'ai adoré...
  3. Le tueur se meurt, James Sallis, USA, un roman noir philosophique littéralement hallucinant, par un des meilleurs auteurs du moment.
  4. La mémoire courte, Louis-Ferdinand Despreez, Afrique du Sud, mélange de polar politique et de thriller sanglant, dans une Afrique du Sud crépusculaire, où le spectre de l'apartheid n'est jamais loin.
  5. 911, Shannon Burke, USA, un roman noir poignant, qui raconte avec une justesse de ton extraordinaire, le quotidien d'un ambulancier dans le Harlem des années 90.
  6. L'espion qui venait du froid, John Le Carré, Royaume-Uni, THE classique du roman d'espionnage, tout simplement.
  7. Le Club des Macaronis, Steve Lopez, USA, portrait au vitriol des moeurs politiques philadelphiennes, un mélange explosif de thriller politique et de polar comique. Comme aurait dit Augie Sangiamino, le chef du Club des Macaronis, "c'est Souperbe"!
  8. Dernière nuit à Montréal, Emily St. John Mandell, Canada, Un roman noir envoûtant, une histoire d'amour et de haine avec en toile de fond une réflexion douloureuse sur la perte. Bouleversant!
  9. Un dernier verre avant la guerre, Dennis Lehane, USA, la première enquête du duo mythique Kenzie-Gennaro, un polar urbain engagé par le maître actuel du roman noir américain.
  10. Jusqu'à ce que mort s'ensuive, Roger Martin, France, un mélange détonnant de polar historique et de thriller politique, qui dévoile tout un pan obscur de l'histoire américaine récente. 
  11. Juste une ombre, Karine Giébel, France, un suspense époustouflant qui dépoussière totalement le célèbre thème de la femme traquée par un ennemi invisible et insaisissable. Cardiaques s'abstenir!
  12. Le lézard lubrique de Melancholy Cove, Christopher Moore, USA, un polar déjanté qui vous fera hurler de rire. L'auteur fait preuve d'une vertigineuse inventivité. Loufoque!
  13. Criminal loft, Armelle Carbonel, France, LE thriller de cette fin d'année 2015 pour moi, un reality show terrifiant, un huit-clos étouffant, des scènes chocs, bref un thriller sanglant et spectaculaire à dévorer d'urgence, qui révèle une auteure de tout premier ordre. 
  14. Jeu d'ombres, Ivan Zinberg, France, un serial killer thriller d'une redoutable efficacité, et un nouvel auteur français très prometteur.
  15. L'honorable société, Dominique Manotti, DOA, un polar engagé qui décortique le système politico-industriel à la française. Avec en prime une palpitante histoire de barbouzes, pour ceux qui aiment Robert Ludlum, ou encore Ken Follett. 
  16. Mauvaise étoile, R.J. Ellory, Royaume-Uni, un road-trip sanglant dans l'Ouest sauvage américain, mais aussi une réflexion sur la genèse du mal chez l'être humain. 
  17. Proies, Mo Hayder, Royaume-Uni, un thriller psychologique mené avec une dextérité hors du commun, du cousu main pour amateurs de frissons.
  18. Juillet de sang, Joe R. Lansdale, USA, l'auteur culte texan nous régale une fois de plus avec ce thriller tarantinesque, un feu d'artifice d'action et de suspense, un livre à grand spectacle, avec un final sanglant! 
  19. L'enfer de Church Street, Jake Hinkson, USA, un premier roman noir majuscule qui sent la poudre et l'atmosphère viciée d'une petite bourgade du Midwest. Saisissant!
  20. Mémé goes to Hollywood, Nadine Monfils, Belgique. Un petit bijou d'humour noir belge. Et une Mémé Cornemuse (comprenez Tatie Danielle version encore plus destroy) au top de sa connerie. Poilant!